jeudi 20 juin 2019

Jean-Paul Carteron, Fondateur du Forum Crans Montana

«Le Forum Crans Montana 2019 a été placé sous le signe de l’action»

Le cinquième Forum Crans Montana a clôturé ses travaux le 17 mars 2019. A leur issue, le Fondateur du Forum, Jean-Paul Carteron, a accordé un entretien au Reporter qui était présent à cet événement. Dans cet entretien, Carteron n’a pas caché sa satisfaction de la qualité des débats qui ont marqué ce Forum. Il a expliqué le choix de Dakhla pour abriter ce colloque par le développement effréné que connaît cette ville.   

En tant que Fondateur du Forum Crans Montana, quelle évaluation faites-vous de cette cinquième édition?

Le bilan de la cinquième édition du Forum Crans Montana est positif à tous points de vue. Pendant toute la durée de cet événement, des centaines de personnalités internationales sont venues à Dakhla, cette magnifique ville du Maroc qui mérite bien son surnom de Perle du sud, pour dialoguer et échanger leurs idées, pour qu’enfin soit bâtie une Afrique moderne et puissante, au service de sa jeunesse.  Depuis plus de 35 ans, le Forum de Crans Montana est le point de rencontre exclusif de hauts décideurs gouvernementaux et d’entreprises qui viennent échanger sur les affaires qui leur sont communes.

Qu’est-ce qui a fait la particularité de cette nouvelle édition par rapport aux précédentes?

Le Forum Crans Montana 2019 a été placé sous le signe de l’action en faveur de la jeunesse africaine. Aujourd’hui, les défis à relever par le continent sont grands, au même titre que les dangers qui menacent la stabilité de l’Afrique sont imminents. Dans ce cadre, j’ai constaté avec satisfaction la consistance des rencontres et des débats qui ont eu lieu dans le cadre du Forum. Lors de ces discussions, les participants ont été invités à réfléchir aux moyens de partager leurs expériences et lancer des débats fructueux, en vue de présenter des propositions et des initiatives concrètes, susceptibles de réussir la transition vers des économies africaines plus durables, bénéficiant aux jeunes.

Pourquoi le choix de la ville de Dakhla pour abriter les travaux du cinquième Forum Crans Montana?

Dakhla connaît un développement considérable, aussi-bien en matière d’infrastructures qu’en ce qui concerne l’attractivité économique de la ville qui se consolide année après année. Le Maroc, qui n’est pas un pays pétrolier, a réussi à se moderniser en un temps record. En effet, il a  construit le port Tanger-Med, mis en place l’une des plus grandes centrales photovoltaïques au monde, lancé un développement touristique colossal, boosté son industrie automobile et aéronautique et développé des infrastructures de transport de dernière génération. La force du Maroc réside dans le fait qu’il ne cherche pas des terres d’influence politique, comme d’autres pays. Le Royaume cherche des échanges commerciaux et contribue honnêtement et de manière transparente à la cohésion et à l’intégration régionale, en vue de permettre aux jeunes d’Afrique de garder l’espoir à l’endroit d’un continent qui regorge d’importants moyens et de potentialités.

Entretien réalisé par: Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Sophia Zemmama, Directrice du Programme Paiement au sein de Société Générale

«Nous sommes ravis de faire partie des premiers opérateurs à avoir obtenu l’homologation à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.