vendredi 19 octobre 2018

Badr Kanouni : Président du Directoire d’Al Omrane

«Voilà pourquoi nous lançons un Green Bond…»

Quel est l’état financier actuel du Groupe Al Omrane?

L’endettement est en train de baisser.

De quel ordre?

Nous étions à 84% en 2010, nous sommes passés à 58% en 2017. Donc, Dieu merci, la situation est en train de s’améliorer.

Et quelle est la contribution du Groupe Al Omrane au budget de l’Etat?

Le Groupe Al Omrane contribue au budget de l’Etat par des dividendes qu’il verse. Le chef de gouvernement a donné des chiffres: un milliard cinq-cents millions DH en dix ans.

Le Groupe Al Omrane a reçu le feu vert pour le lancement d’un emprunt obligataire. Les objectifs?

Les objectifs sont divers. Le premier est de diversifier les sources de financement et baisser l’endettement en devises pour éviter les risques d’échange éventuels. C’est également d’aller dans le cadre de la politique de l’Etat et d’encourager tout ce qui est développement durable, environnement, efficacité énergétique et sociale; puisque c’est un emprunt obligataire vert et social que nous allons émettre (Green Bond), avec toutes les conditions complexes qu’il faut remplir pour l’obtenir, parce qu’il faut que les projets soient verts ou des produits sociaux. Ce sont principalement les raisons qui nous poussent à le faire.

Qu’en est-il de la problématique des titres fonciers?

Cette problématique se pose pour les opérations héritées, anciennes et historiques, avant la fusion et au cours des premières années de celle-ci.

Ce sont des opérations qui, parfois, ont trente ou quarante ans. C’est de celles-là que le problème provient.

Qu’est-ce qui a été fait pour remettre de l’ordre dans ces problèmes?

Il y a des efforts extrêmement importants qui ont été faits qui nous ont permis, à ce jour, de régler 64% de ces problèmes.

Et pour le reste?

Nous restons mobilisés, que ce soit en interne ou avec nos partenaires externes, parce que les résolutions passent par l’intervention de tous les acteurs institutionnels centraux et locaux. D’ailleurs, lors du dernier Conseil de surveillance, le chef de gouvernement a appelé à renforcer l’appui de ces partenaires institutionnels au Groupe Al Omrane, pour régler les difficultés des citoyens qui ont bénéficié des projets de l’Etat anciens.

Qu’en est-il des interventions du Groupe Al Omrane dans les régions du sud du Royaume?

Notre intervention est très importante. Tout ce qui a été fait dans le programme de l’Etat, environ 5 milliards et quelque, l’a été par le Groupe Al Omrane et nous continuons d’œuvrer là-bas avec la société qui est sur place.

Et l’intervention en Afrique?

En Afrique, notre action revêt plusieurs formes. Nous ne voulons pas aller vers une concurrence avec les promoteurs privés qui font des opérations immobilières classiques. En ce qui nous concerne, nous ne rentrons pas dans les opérations immobilières classiques.

Quels sont donc vos champs d’intervention?

Nous allons intervenir beaucoup plus en tant qu’opérateur de l’Etat, pour lutter contre l’habitat insalubre, l’amélioration des conditions de vie des habitants, les grands projets comme les villes urbaines, les grands pôles urbains ou zones urbaines. Donc, il y a un échange d’expertise avec les pays frères africains à ce niveau-là. Il y a également notre intervention directe.

Et au niveau du soutien du Sud Soudan?

Pour la construction de la nouvelle capitale. Il y a une convention signée devant SM le Roi Mohammed VI, en février à Juba. Il y a également une opération stratégique pour le gouvernement de la Centrafrique pour la réalisation de 100 logements. Et là, nous intervenons avec le ministère de l’Habitat pour aider ce pays à réaliser ses projets.

Interview réalisée par Mohammed Nafaa

Voir aussi

Michel Martelli : Ancien Président de la République d’Haïti

«Le Maroc est un modèle de développement pour l’Afrique» Que représente pour vous, M. le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.