mardi 21 février 2017

Soudan du Sud : Une nouvelle capitale pour le pays

Au lendemain de son retour historique à l’UA, le Maroc a continué sur sa lancée pour le développement de l’Afrique, grâce à son expertise, mais également à sa puissance diplomatique mise en place depuis le couronnement de SM Mohammed VI en 1999.

En effet, juste après son voyage en Ethiopie et le Sommet de l’UA, le Roi s’est envolé pour le Soudan du Sud, afin de signer neuf accords, dont celui de la construction d’une capitale économique. Ainsi, conformément à la vision royale en matière de coopération Sud-Sud, dans le cadre des relations entre le Royaume du Maroc et la République du Soudan du Sud, le Maroc est engagé à partager son expérience en termes d’urbanisation et de développement urbain, en vue de soutenir la construction d’une nouvelle capitale du Soudan du Sud.

Le projet de création de la nouvelle capitale, située dans la région de Ramciel, centre du pays, coûtera près de 10 milliards de dollars, étalés sur une période de 20 ans. Le Royaume a décidé de financer les études de faisabilité technique et financière de ce projet à hauteur de 5,1 millions de dollars et les études préliminaires vont se concentrer sur l’urbanisation et les aspects sociaux, économiques et environnementaux du projet. Ces études vont donner lieu à un projet de schéma directeur, à un montage technique et financier et à un plan de réalisation. Le Maroc apportera son assistance au Soudan du Sud durant les différentes phases de la mise en œuvre de ce projet, y compris dans l’appel à des partenariats financiers et techniques, ainsi que le développement de l’expertise et du savoir-faire du Soudan du Sud. Il est à souligner que la gestion déléguée du projet sera confiée, du côté marocain, au groupe Al Omrane, sous la supervision d’un comité exécutif nommé par le Roi. Le comité apportera les compétences nécessaires pour garantir le succès du projet.

Pour sa part, le Soudan du Sud va mettre en place une équipe dédiée au projet, qui assurera les éléments nécessaires pour la mise en œuvre de ce dernier, notamment sur le site de construction. Un comité de suivi du projet sera mis en place à cet effet et devrait se réunir au moins deux fois par an.

HD

Voir aussi

Maroc-Union Africaine : Quel staff sous la direction royale ?

Le Maroc a repris son siège au sein de l’Union Africaine (UA). Les moments de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.