Maroc-Espagne | Des réponses communes aux défis du changement climatique (Planas)

Le Maroc et l’Espagne ont des réponses communes face aux défis du changement climatique, a souligné, mardi à Meknès, le ministre espagnol de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation, Luis Planas.

Dans une déclaration à la presse, à l’issue d’une rencontre avec le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, tenus en marge du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM), M. Planas s’est félicité de la “très grande” confiance mutuelle qui permet aux deux pays d’œuvrer ensemble pour réussir à relever ces défis.

“L’identification des réponses communes aux défis climatiques me rend très optimiste quant à l’avenir et renforce ma conviction en la grande confiance mutuelle qui nous anime”, a dit le ministre espagnol, ajoutant que cette confiance est le fondement de la capacité des deux pays à travailler ensemble pour progresser et surmonter ces challenges.

M. Planas a, par ailleurs, indiqué que cette rencontre a été l’occasion de discuter des échanges commerciaux qui témoignent de la solidité des relations bilatérales et de l’engagement conjoint, réaffirmant la volonté commune de renforcer la coopération en vue d’accroître davantage ces échanges.

Les exportations jouent un rôle crucial dans le soutien aux agriculteurs, a-t-il jugé, rappelant les efforts déployés par l’Espagne et le Maroc pour accompagner les agriculteurs afin de face aux défis climatiques actuels.

Le Maroc à la tête de l’ANUE-6 | Des avancées notables ont été réalisées

Le ministre espagnol a, parallèlement, indiqué que la coopération entre les deux pays cible plusieurs secteurs, dont le digital et les avancées technologiques dans le domaine hydrique, ainsi que le développement de projets hydriques par des entreprises espagnoles au Maroc, notamment à Agadir.

En outre, il a mis l’accent sur les défis en matière de santé animale et végétale, précisant que le Maroc, en tant que pays frontaliers de l’Afrique, et l’Espagne, pays frontaliers de l’Union européenne, sont appelés à gérer ces problèmes étroitement.

“Il reste beaucoup à faire dans le domaine agricole (…) Nous devons garantir la sécurité alimentaire de nos populations, car l’instabilité politique dans certaines parties du monde impacte nos marchés internationaux, et nos gouvernements sont confrontés à de nombreux défis pour assurer cette sécurité alimentaire”, a relevé M. Planas.

Pour sa part, M. Sadiki a noté que le choix de l’Espagne en tant qu’invité d’honneur de la 16ème édition du SIAM, témoigne avant tout de la relation “forte et très solide” entre les deux Royaumes dans tous les domaines.

“Nous partageons une histoire commune et portons ensemble la culture méditerranéenne, et dans le secteur de l’agriculture, nous partageons les mêmes défis et entretenons une excellente relation. Les défis des agriculteurs marocains sont également ceux des agriculteurs espagnols”, a-t-il accentué.

Et d’ajouter : “En tant que deux pays situés à l’ouest de la Méditerranée, nous sommes confrontés à des défis, mais nous disposons également d’énormes potentialités uniques à notre région. Nos populations d’agriculteurs sont innovantes lorsqu’il s’agit de faire face aux changements climatiques et aux chocs environnementaux, en particulier l’impact sur les ressources hydriques qui sont difficiles à gérer”.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI reçoit Wali Bank Al-Maghrib

M. Sadiki a ainsi insisté sur l’importance de renforcer la coopération autour de ces thèmes. “C’est à travers l’innovation et la recherche que nous pourrons résoudre l’équation de faire plus avec moins en termes de ressources. L’Espagne et le Maroc ont le privilège de mener des recherches de premier plan ensemble. Nous disposons de toutes les conditions nécessaires, que ce soit sur le plan expérimental, des ressources génétiques ou des ressources humaines”.

A l’issue de cette rencontre, les deux ministres ont effectué une visite de terrain aux stands des entreprises espagnoles exposant dans le pôle “International” du SIAM.

Organisée jusqu’au 28 avril sous le thème “Climat et agriculture : Pour des systèmes de production durables et résilients”, la 16ème édition du SIAM connait la participation de près de 70 pays et de 1.500 exposants.

Plus de 950.000 visiteurs sont attendus à cette grand-messe de l’agriculture marocaine et internationale qui propose un programme riche de 40 conférences et tables rondes sur des thèmes d’actualité cruciaux.

LR/MAP

,

Voir aussi

Maroc,Tourisme

Record touristique au Maroc | 1,3 M d’arrivées en avril 2024 (Ministère)

Le secteur touristique marocain a enregistré un record de 1,3 million d’arrivées aux postes frontières …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...