Signature à Rabat d’un mémorandum d’entente entre les ministères publics marocain et russe

La présidence du ministère public au Maroc et son homologue de la Fédération de Russie ont signé, vendredi à Rabat, un mémorandum d’entente visant à renforcer la coopération dans les domaines relatifs à l’action des parquets.

Signé par le Procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du ministère public, El Hassan Daki et le Procureur général de la Fédération de Russie, Igor Krasnov, ce mémorandum d’entente porte sur l’échange des expertises, des expériences et des meilleures pratiques entre les deux parties dans les domaines liés à l’action du ministère public et le renforcement de la coopération dans les questions relatives à la criminalité notamment le blanchiment d’argent, le trafic de drogue et la traite des êtres humains.

Il prévoit également l’organisation de sessions de formation, l’échange de visites entre les experts, la coopération dans le domaine de la protection des droits des investisseurs et la consolidation de la coopération dans l’ensemble des domaines d’intérêt commun.

Coopération Sud-Sud | Le Suriname exprime sa haute appréciation pour la vision de SM le Roi

S’exprimant à cette occasion, M. Daki a passé en revue l’expérience marocaine en matière d’indépendance du pouvoir judicaire, conformément à la Constitution de 2011, ainsi que les rôles et les attributions de la Présidence du Ministère public et des parquets auprès des différents tribunaux du Royaume, en jetant la lumière sur leur rôle dans le renforcement de l’État de droit et le contrôle des autres professions judiciaires et des établissements pénitentiaires.

De son côté, M. Krasnov a fait part de la volonté de son pays de développer les relations de coopération judiciaire avec le Maroc, notant que la signature de ce mémorandum ouvrira des perspectives prometteuses pour l’échange d’expériences et de meilleures pratiques dans le domaine judiciaire.

A rappeler que le Maroc et la Russie sont unis par une convention sur le transfèrement des personnes condamnées à une peine privative de liberté, signée en septembre 2006.

LR/MAP

,

Voir aussi

Consul général,Sénégal Dakhla

Le Consul Général du Sénégal à Dakhla dément l’information selon laquelle des sénégalais seraient coincés dans le désert marocain

Le Consul général du Sénégal à Dakhla, M. Babou Sène, a démenti formellement l’information véhiculée …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...