Sécurité alimentaire – Afrique | Sadiki appelle à une action collective

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, a appelé, samedi à Rabat, à une action collective et collaborative pour relever les défis complexes auxquels le continent africain est confronté, dont la sécurité alimentaire, la durabilité environnementale et le développement rural.

“En agissant ensemble, des progrès significatifs et durables peuvent être réalisés pour l’avenir de l’agriculture africaine”, a affirmé M.Sadiki, lors de la clôture de la 33ème session de la Conférence régionale de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour l’Afrique.

A cette occasion, M.Sadiki a évoqué les discussions approfondies et fructueuses qui ont eu lieu au cours de la conférence, relevant l’importance de mettre en œuvre les résolutions adoptées et catalyser le changement nécessaire dans les systèmes agroalimentaires de l’Afrique.

Et de noter que cette conférence de haut niveau, présidée par le Maroc, a marqué une étape significative dans la coopération sud-sud, mettant en lumière l’engagement du continent africain envers la transformation des systèmes alimentaires pour faire face aux défis climatiques croissants.

L'UE est prête à participer au financement d’une unité de production de vaccins au Maroc dédiée à l’Afrique

Avec la participation de 40 ministres et des délégations, les discussions ont porté sur des stratégies visant à renforcer la résilience et l’adaptation des agriculteurs face aux changements environnementaux.

La stratégie marocaine “Green Generation 2020-2030” a été au cœur de ces débats, a-t-il fait remarquer, mettant en avant des initiatives axées sur la préservation des ressources naturelles, en particulier l’eau, ainsi que sur l’amélioration de la fertilité des sols.

Les enjeux liés à la gestion de l’eau ont été également au centre des préoccupations, avec un accent particulier mis sur les programmes d’économie et de mobilisation de cette ressource vitale.

Les participants ont également examiné de près les pratiques de production animale et végétale, cherchant des moyens d’optimiser leur efficacité tout en minimisant leur empreinte environnementale.

Ces discussions ont permis d’élaborer une feuille de route détaillée pour les deux prochaines années, soulignant l’importance de collaborations continues entre les nations africaines pour relever ces défis communs, a-t-il conclu.

Sous la conduite éclairée de SM le Roi, le Maroc accorde une grande importance au développement des Oasis

Organisée sous l’égide du Royaume du Maroc, cette conférence de trois jours offre une opportunité majeure pour les pays africains de discuter des solutions pratiques et concrètes pour la sécurité alimentaire et l’amélioration de la production agricole et de définir les priorités avec la FAO pour les deux prochaines années, dans le but de réaliser un changement transformateur et durable dans les systèmes agroalimentaires à travers le continent.

LR/MAP

,

Voir aussi

CAF,Berkane,Zamalek

Coupe de la CAF | La Renaissance de Berkane bat le Zamalek d’Egypte (2-1)

La Renaissance de Berkane a battu l’équipe égyptienne du Zamalek sur le score de 2 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...