Les nouvelles techniques génomiques, un outil clé en matière de changement climatique

Les nouvelles techniques génomiques constituent un outil clé en matière de changement climatique, a indiqué, mardi à Meknès, le ministre espagnol de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation, Luis Planas.

Ces techniques, en matière d’amélioration de la génétique végétale, peuvent mettre au service des agriculteurs des plantes avec une capacité d’adaptation aux facteurs climatiques extrêmes et une plus grande résistance aux pathogènes et aux ravageurs, ainsi qu’une plus grande résilience aux menaces émergentes qui découlent du changement climatique, a expliqué M. Planas lors d’une Conférence de Haut Niveau, tenue en marge du 16ème Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM).

Les améliorations obtenues pourraient avoir également un effet bénéfique tout au long de la chaîne alimentaire, à travers notamment la prolongation de la durée de vie utile des aliments, a poursuivi le ministre, ajoutant que l’Espagne considère que la sélection végétale basée sur ces techniques d’édition de gènes est très importante.

M. Planas a, parallèlement, mis l’accent sur l’importance de la promotion de la recherche pour réussir le passage vers des systèmes agroalimentaires durables, soutenables et plus résilients face au changement climatique.

Maroc/M’sid : L'ardoise en bois défie le temps

Pour lui, la recherche & développement et l’innovation sont des moteurs fondamentaux pour accélérer la transition vers des systèmes durables, résilients, intégrateurs de la production primaire à la consommation.

Le ministre espagnol a, aussi, cité d’autres exemples de la manière dont l’innovation pourrait aider à relever les défis environnementaux, à l’image de la gestion de l’approvisionnement en eau.

A cet égard, il a insisté sur l’importance de se focaliser sur les eaux non conventionnelles, régénérées et dessalées, la numérisation des systèmes d’irrigation, l’augmentation de l’efficacité énergétique, en plus de l’agriculture de précision.

Initiée sous le thème “La recherche agricole face aux défis des changements climatiques”, cette Conférence de Haut Niveau constitue un événement majeur pour le secteur agricole. Elle offre une plateforme de rencontres et d’échanges entre les différents acteurs du secteur : chercheurs, agriculteurs, entreprises agricoles, interprofessions et décideurs politiques.

Ladite conférence a permis de discuter les enjeux et les défis du secteur agricole, d’identifier des pistes de développement et de proposer des solutions. Elle joue également un rôle important dans l’avancement de la recherche agricole, la diffusion des connaissances, la promotion de l’innovation et l’amélioration de la productivité et de la durabilité du secteur.

Saison agricole 2015-2016 : 5 milliards pour accompagner le record !

LR/MAP

,

Voir aussi

Manama,Sommet,Ligue des États arabes

Début à Manama des travaux du 33è Sommet de la Ligue des États arabes

Le 33è Sommet de la Ligue des États arabes a ouvert ses travaux, jeudi à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...