Hausse des prix | 13 produits sous la loupe du Conseil de la concurrence

Conseil de la concurrence,Hausse des prix

Le a décidé de rechercher les causes de la flambée des prix de certains produits au , afin de vérifier si cette situation est le seul fait des chocs exogènes ou si certaines hausses ne seraient pas liées à des pratiques anticoncurrentielles.

Dans une note de référence, le Conseil a indiqué que son enquête portera sur les prix de 13 produits appartenant à trois grands groupes de à savoir les matériaux de construction (ferraille, fer à béton, verre, aluminium, cuivre), les ressources énergétiques (l’essence, le gasoil, le carburant et le charbon), et les denrées alimentaires (blé dur, différentes classes de farine de blé tendre, engrais nutritifs, beurre, lentilles et lait en poudre).

Autant faire les choses jusqu’au bout

L’analyse des équipes d’, portera sur trois axes à savoir l’évolution récente des prix au niveau international, la recherche des principales raisons expliquant cette tendance à la hausse, tandis que le troisième axe traite de l’analyse de ses répercussions sur les prix de vente aux consommateurs. L’étude prendra en compte une première période plus large couvrant l’évolution annuelle des quatre dernières années (2018-2021) et une seconde période centrée sur les trois premiers mois de l’année en cours (2022), au cours desquels des fluctuations importantes des prix de vente aux consommateurs ont été relevées sur le marché national, précise la note. Le prix du blé importé a en effet connu une tendance haussière passant de 2.288 dirhams en 2018 à 3.062 dirhams la Tonne en 2021, soit un accroissement de 33,8%. L’augmentation est aussi confirmée pour le mois de janvier 2022 dans la mesure où son prix a atteint 3.238 DH/T contre 2.670 DH/T en janvier 2021, soit + 21,2%.

Lire aussi
Gaz naturel | Le Conseil de la concurrence préconise l’ouverture du marché aux investisseurs

Par ailleurs, la couverture des besoins nationaux en beurre est assurée à hauteur d’environ 30 % par la production nationale et le reste est importé. Ce produit a vu son prix à l’importation augmenté passant de 39.983 dirhams la Tonne en 2021, à près de 43.258DH/T en 2022, soit une hausse de 8,2%. Ce prix s’est accru de presque 37% en mois de janvier 2022 comparé au même mois de l’année précédente (2021). S’agissant des matériaux de construction, le a consommé en 2019, environ 1,2 million de tonnes de ronds à béton et 250.000 à 400.000 tonnes de fil machine. Le a importé en 2019, l’équivalent de 295.000 tonnes de rond à béton et de fil machine. L’un des principaux matériaux de construction qui a connu une augmentation manifeste depuis quelques mois est le rond à béton utilisé dans la construction. Ce dernier est dépendant des prix de la ferraille. Ainsi, son prix est passé de 2.668 dirhams la Tonne en 2020 à 3.962 DH/T en 2021, soit une augmentation de plus de 48%. Sur le mois de janvier 2022, son prix a cru de près 36,6% par rapport à janvier 2021. En ce qui concerne les produits énergétiques, le dépend totalement des importations en gasoil, essence et Fuel-oils. Il s’agit des produits importés qui connaissent les plus fortes augmentations de leur prix vu que ce dernier a affiché 5.193 dirhams la Tonne, en accroissement d’environ 38,5% en glissement annuel.

MN

Voir aussi

8 mars,Maroc,Journée de la femme

Le Maroc célèbre la journée du 8 mars | Quelle est la femme idéale en 2022 ?

SPECIAL 8 MARS Qu’est-ce qu’une femme idéale? Les uns estiment que la femme parfaite est …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...