Franck Riester réitère la volonté de la France d’accueillir plus d’investisseurs marocains

France,Franck Riester,commerce extérieur,investisseurs marocains

Le ministre délégué chargé du commerce extérieur et de l’attractivité de la République de France, Franck Riester, a réitéré, mardi à Rabat, la volonté de son pays d’accueillir “de plus en plus” d’investisseurs marocains.

“J’insiste sur la volonté de la France d’accueillir davantage d’investisseurs marocains en France, d’autant plus que celle-ci est considérée actuellement comme le pays d’Europe le plus attractif en termes d’investissement”, a souligné M. Riester lors d’une conférence de presse, tenue dans le cadre de sa visite dans le Royaume.

En effet, a-t-il poursuivi, la France a accueilli entre 2019 et 2020 le plus grand nombre de projets d’investissements étrangers sur son sol, devant l’Allemagne et la Grande Bretagne et ce, parallèlement à une grande dynamique économique, à la faveur de la transformation opérée par le président français, Emmanuel Macron, en 2017 et de la stratégie mise en place pendant la crise pour protéger l’économie française et assurer une forte relance post-pandémique, axée notamment sur la compétitivité.

“C’est le moment d’investir en France et choisir la France pour les investissements en Europe”, a-t-il fait valoir, notant dans ce même contexte que chefs d’entreprises et investisseurs français “sont amenés à œuvrer avec leurs homologues marocains dans une multitude de partenariats pour l’avenir, et ce dans divers domaines”.

Par ailleurs, M. Riester a souligné qu’à un moment tout particulier où la France et l’Europe réfléchissent à leur “autonomie stratégique”, il est nécessaire de “repenser” les chaînes d’approvisionnement et les chaînes de valeurs et faire en sorte à diversifier les fournisseurs en relocalisant une partie de celles-ci depuis une région éloignée de l’Europe et aussi vers des pays à proximité, en l’occurrence, le Maroc qui a, a-t-il dit, un rôle “assez crucial” à jouer en sens.

“Nous avons su faire des partenariats très productifs gagnant-gagnant dans le secteur automobile et celui de l’aéronautique et ça serait judicieux de s’intéresser à d’autres secteurs, tel que celui des énergies renouvelables, notamment l’éolien, l’énergie solaire ou encore l’hydrogène, en plus des secteurs du transport et de l’agroalimentaire qui font déjà l’objet de plusieurs partenariats fructueux”, a-t-il relevé.

Lire aussi
Attentats du 26 juin : Solidarité, mais après ?

S’attardant sur le nouveau modèle de développement (NMD), M. Riester a souligné l’importance d’aborder la question du soutien de la France à ce modèle et à sa mise en œuvre, affirmant à cet effet, que parallèlement à celui-ci, la France à aussi un projet ambitieux à mettre en œuvre notamment le plan de relance et le plan France 2030.

Il a, à cet effet, noté l’existence dans ces deux stratégies d’”un grand nombre de convergences”. Il s’agit, a-t-il dit, de la priorité de la décarbonation des deux pays, l’innovation à la recherche, les nouvelles technologies, la priorité donnée au soutien aux petites et moyennes entreprises (PME) et au développement des startups, ainsi que l’ambition partagée de vouloir se déployer en Afrique.

Et de préciser que cette “concomitance” et cette “cohérence” des deux stratégies laissent entrevoir et percevoir des partenariats “possibles”, tout en insistant sur le fait que la relation entre les deux pays doit être “globale”, tant dans les investissements que dans les échanges commerciaux et les partenariats.

S’agissant de la question d’octroi de visas, M. Riester a rappelé que depuis le début de la crise du Covid-19, la France a fait face à un ensemble de difficultés récurrentes en matière de réadmission et “s’est donc trouvé dans l’obligation de diviser par deux le nombre de visas accordés aux Marocains”, réitérant à cet effet, la volonté du pays de “revenir à la situation pré-covid en la matière, le plus tôt possible”.

LR/MAP

Voir aussi

GAFIMOAN,ANRF

Le Maroc préside le GAFIMOAN en 2022 (ANRF)

Le Maroc présidera le Groupe d’Action Financière du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (GAFIMOAN) …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon