Fès-Meknès et SFI signent un accord de financement de 30 millions de dollars US

La région Fès-Meknès et SFI

Le président du conseil de la région Fès-Meknès, Mohand Laensar, a présidé, jeudi à Fès, une cérémonie de signature d’un accord de financement de 30 millions de dollars US avec la Société financière internationale (SFI), pour développer les infrastructures routières de la région et freiner la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus.

un montant de dix millions de dollars sera dédié au financement des opérations liées à la gestion de la pandémie de la Covid-19, notamment l’équipement des bureaux municipaux d’hygiène au niveau des préfectures et des provinces de la Région, dans le cadre des conventions spéciales, indique la Région dans un communiqué publié au terme de cette cérémonie.

Vingt millions de dollars US seront affectés au financement des projets routiers et des ouvrages d’art dans le cadre du programme relatif à la réduction des disparités territoriales et sociales dans le monde rural pour les années 2020-2022, précise la même source.

Dans une déclaration à la presse, le directeur de SFI pour le Maroc, la Tunisie et l’Algérie, Xavier Reille, s’est félicité de la signature de cette convention de partenariat, soulignant que la région Fès-Meknès s’est distinguée dans sa lutte contre la pandémie de la Covid-19.

Rappelant l’importance de la signature de cette convention et d’un accord technique conséquent pour aider la région à financer son programme de route rurale et l’aider dans sa réponse sanitaire contre la Covid-19, M. Reille a fait remarquer qu’il s’agit du 2ème prêt octroyé par SFI à une région sans garantie de l’Etat.

Cette action, a-t-il dit, ‘’montre que la régionalisation avancée fonctionne et en marche, et les régions telle Fès-Meknès sont fortes, solides et qu’elles sont capables de mobiliser des financements privés commerciaux sans garanties de l’Etat pour pouvoir financer des infrastructures essentielles pour les besoins des populations locales’’.

M. Laensar a qualifié de ‘’pas essentiel’’ la signature de cet accord de financement, rappelant que l’accord conclu avec SFI concerne deux opérations, à savoir les routes dans le monde rural, à travers la lutte contre le désenclavement et les disparités, et les équipements au profit des préfectures et provinces pour la lutte contre la COVID-19.

Il s’agit du premier prêt conclu avec une institution internationale sans garanties de l’Etat, a-t-il dit, ajoutant que ‘’cela veut dire que les bailleurs de fonds étrangers ont confiance en les collectivités territoriales sans le recours à des garanties’’.

‘’Ce prêt donnera l’occasion à d’autres institutions de financement pour s’engager avec nous dans le programme de développement régional’’, a estimé le président du conseil régional.

L’investissement de SFI, membre du groupe de la Banque mondiale, s’accompagne d’un programme d’assistance technique pour aider la Région Fès-Meknès à développer et moderniser ses infrastructures routières rurales selon les meilleurs standards en matière environnementale et sociale, et à s’assurer que ces infrastructures soient entretenues de manière adéquate et ainsi permettre leur utilisation sur le long terme, selon SFI.

SFI est présente au Maroc depuis 1963. Elle a été depuis ‘’à l’origine d’un certain nombre d’innovations’’ qui ont bénéficié au secteur privé, facilitant par exemple le tout premier PPP du pays dans le cadre du projet d’irrigation de Guerdane dans la région de Souss-Massa.

LR/MAP

Voir aussi

Fès-Meknès Des actions de solidarité

Région de Fès-Meknès | Des actions de solidarité qui marquent les esprits

Dans la région Fès-Meknès, l’année 2020 s’achève en marquant les esprits par des incertitudes en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.