Exposition : Zineb Bennis «sur le fil»

Exposition : Zineb Bennis «sur le fil»

Dans sa volonté d’accompagner les jeunes talents, So Art Gallery expose pour la première fois les travaux de Zineb Bennis, dans le cadre de l’exposition «Sur le fil».

Ainsi, du 12 juin au 12 juillet 2019, les grands portraits saturés, majoritairement féminins, élaborés selon la démarche technique de cette jeune artiste qui se veut déjà aisément identifiable, seront exposés et inviteront à la contemplation. Cette exposition met en avant une esthétique aérienne et évanescente, fruit d’une phase difficile de transition vécue par Zineb Bennis.

Quand l’artiste se raconte, l’on comprend vite que ce qui fut au début un exutoire a laissé place à une passion longtemps enfouie et ignorée. Une éducation rigoureuse ne pouvait mener à une carrière artistique en lieu et place d’un parcours conventionnel.

«Sur le fil» est ainsi une exposition singulière qui se déploie à travers des canevas, pour donner vie à de grands portraits saturés, délivrant des regards et des expressions faciales. Ces portraits, révélateurs d’émotions, sont particulièrement inspirés par des visages féminins. Zineb Bennis a cherché à en retranscrire les émotions complexes et les regards intenses et fixes qui interpellent l’observateur qui s’en retrouve comme hypnotisé.

L’artiste travaille sur des toiles qu’elle aiguise à travers le jet d’encre, sans même les toucher. Elle utilise une technique contemporaine, libre, dite «Drip Painting» et y exprime des émotions, des expressions et des visages des corps, en monochrome, afin d’apporter une notion de profondeur à ses travaux, dont le rendu oscille entre figuration narrative et abstraction lyrique.

Zineb Bennis travaille la peinture tout en liberté, faisant du corps et du visage des sources de sensation et d’émotions brutes, pour aller au-delà des codes. Mélangeant mélancolie, honnêteté, réalité et fantasmes, son projet a pour unique objectif de transcrire et partager une réalité perdue, celle des mots que l’on ne dit plus.

Peintre autodidacte, Zineb Bennis affine ses techniques au fil du temps et reste dans la recherche de nouvelles formes et matières. Elle explore les possibilités d’expression à travers ses canevas qui font fi de livres ouverts et de partage de messages. Pour cette jeune artiste, l’art donne à voir l’invisible.

Ses créations sont le reflet de conversations intérieures. Elles la plongent dans un monde où tout ce que le temps a fait disparaître semble revenir à la vie. Elles sont chargées de questionnements et laissent émerger des sentiments profonds, ceux de sa passion pour le dessin et la peinture, trop longtemps refoulés. 

LR

Voir aussi

maroc argentine

Le Maroc et l’Argentine veulent dynamiser des accords relatifs à l’enseignement supérieur et à l’homologation réciproque des diplômes

Le Maroc et l’Argentine ont convenu de dynamiser des accords relatifs à l’enseignement supérieur et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.