Etats-Unis : Walmart cesse de vendre des munitions pour armes semi-automatiques

Le géant américain de la distribution Walmart a annoncé mardi mettre fin à la vente dans ses magasins des munitions pour armes semi-automatiques sur fond de l’interminable débat sur le contrôle des armes à feu au vu de la récurrence des tueries de masse.

La décision survient en particulier en réponse à la fusillade qui s’est produite dans l’un de ses magasins d’El Paso au Texas début août dernier lorsqu’un homme blanc a tué 22 personnes, un crime de haine ciblant la communauté hispanique. Originaire de la région de Dallas, l’assaillant aurait posté un manifeste en ligne dans lequel il dénonce notamment “une invasion hispanique du Texas”.

Walmart a annoncé qu’elle cesserait de vendre certains types de munitions couramment utilisées par les chasseurs, mais pouvant également être utilisées dans les fusils d’assaut militaires.

La célèbre enseigne a également annoncé son intention de dissuader les clients de porter ouvertement des armes à feu dans ses magasins, dans des États dotés de lois protégeant le droit du port d’armes à feu. Le 3 aoput dernier, en l’espace de 24 heures, 29 personnes ont péri dans deux fusillades, un lourd bilan qui relance à nouveau l’interminable débat sur la question du port d’armes aux Etats-Unis.

Lire aussi
Covid-19 : Plus de 4000 décès aux États-Unis

Moins de 13 heures après qu’un jeune homme blanc de 21 ans ait ouvert le feu dans un centre commercial de la ville d’El Paso, à la frontière avec le Mexique, tuant 20 personnes, un autre tireur a pris d’assaut un quartier animé à Dayton, dans l’Ohio, avec un canon long et de nombreuses munitions. Il a abattu 9 personnes et blessé 16 autres avant de tomber sous les balles de la police.

La semaine dernière, huit personnes, dont le tireur sont mortes et plusieurs autres ont été blessées dans une fusillade sur une autoroute également dans le Texas.

Avec MAP

Voir aussi

Omicron,OMS,Tedros Adhanom

Tedros Adhanom | Omicron révèle la nécessité d’un accord mondial sur les pandémies (OMS)

Le nouveau variant Omicron du Covid-19, détecté pour la première fois en Afrique du Sud, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon