Généralisation de la protection sociale au Maroc | Le chantier révolutionnaire du Roi

AMO,CNSS,Protection sociale,SM Mohammed VI

Le 14 avril 2021 est une date à graver dans le marbre. Sous l’impulsion de SM Mohammed VI, le Maroc a franchi ce jour-là, une nouvelle étape en matière de cohésion sociale, en lançant le chantier de généralisation de la protection sociale à tous les Marocains.  

L’exécution de ce grand chantier révolutionnaire piloté par le Souverain, se fera par étape avec, dès 2021, l’élargissement de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) à 22 millions de nouveaux bénéficiaires, puis la généralisation des Allocations Familiales (AF) et des Indemnités pour Perte d’Emploi (IPE), avant l’élargissement à l’horizon 2025,  de l’assiette des adhérents aux régimes de retraite.

Une véritable révolution sociale

Les jalons du projet de généralisation de la protection sociale pour tous les Marocains ont été posés par Sa Majesté le Roi, dans le discours Royal à l’occasion du 21ème  anniversaire de la Fête du Trône (30 juillet 2020). Aujourd’hui, ce méga projet d’envergure sociétale, prend vie, après que le Souverain a présidé, au Palais Royal de Fès, la cérémonie de lancement de sa mise en œuvre avec en parallèle, la signature des premières conventions y afférentes.

Véritable révolution sociale, le projet de généralisation de la protection sociale à tous les Marocains, aura des effets directs sur les conditions de vie des citoyens, la préservation de leur dignité et accélérera l’intégration du secteur informel dans le tissu économique national, de façon à garantir la protection de la classe ouvrière et de ses droits. Autrement dit, ce chantier lancé par le Souverain, est un pas de plus vers la consécration des principes de justice sociale, d’égalité des droits et de solidarité collective.

Les étapes de la généralisation de la protection sociale 

La mise en œuvre de la généralisation de la couverture sociale se fera de manière graduelle. Les premiers bénéficiaires seront les agriculteurs, les artisans et professionnels de l’artisanat, les commerçants, les professionnels et prestataires indépendants soumis au régime de Contribution Professionnelle Unique (CPU), au régime de l’auto-entrepreneur ou au régime de la comptabilité. Dans un second temps, d’autres catégories socioprofessionnelles devront en bénéficier, dans la perspective de la généralisation effective de la protection sociale à tous les citoyens. Le calendrier d’exécution débutera par la généralisation de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) de base durant les années 2021 et 2022.

L’objectif est d’élargir l’assiette des bénéficiaires de cette assurance pour inclure les catégories vulnérables bénéficiant du Régime d’assistance médicale (Ramed) et la catégorie des professionnels et travailleurs indépendants et personnes non-salariées, qui exercent une activité libérale. En somme, avec cette décision, pas moins de 11 millions de citoyens indépendants et leurs familles bénéficieront de l’assurance maladie obligatoire de base en 2021 et 22 millions de personnes supplémentaires bénéficieront de cette assurance qui couvre les frais de traitement, de médicaments et d’hospitalisation. Deuxième étape et pas des moindres, la généralisation des allocations familiales durant les années 2023 et 2024. Celle-ci permettra aux ménages, qui ne bénéficient pas de ces allocations, de toucher des indemnités couvrant les risques liés à l’enfance, ou des indemnités forfaitaires.

Viendra ensuite, l’élargissement dès 2025 de l’assiette des adhérents aux régimes de retraite pour inclure les personnes qui exercent un emploi et ne bénéficient d’aucune pension. Cette troisième étape sera possible grâce à la mise en application du système des retraites propre aux catégories des professionnels et travailleurs indépendants et personnes non-salariées qui exercent une activité libérale, afin d’englober toutes les catégories concernées. Enfin, le projet de couverture sociale universel prévoit aussi et dès 2025 la généralisation de l’indemnité pour perte d’emploi pour couvrir toute personne exerçant une activité stable à travers la simplification des conditions pour bénéficier de cette indemnité et l’élargissement de l’assiette des bénéficiaires. Les montants estimés pour le financement de ces programmes à l’horizon 2025 s’élèvent, annuellement, à 51 milliards de dirhams dont 23 milliards financés par le budget général de l’Etat, comme l’a révélé Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Economie et des finances.

Pour contenir la demande en soins qui augmentera avec l’arrivée de millions de nouveaux adhérents à l’AMO, le Maroc prévoit l’intensification des programmes de formation et la consolidation des compétences médicales des professionnels de la santé. Autre nouveauté, l’ouverture de la pratique de la médecine aux compétences étrangères, l’encouragement des établissements internationaux de santé à travailler et à investir au Maroc, et la capitalisation sur des expériences réussies.

Rappelons que le Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) avait alerté, dans une autosaisine (2018), que «la protection sociale au Maroc est fragmentée, inégale et fragile». Les chiffres corroborent ce constat. Les régimes marocains de retraite couvrent actuellement un peu plus de 40 % de la population active occupée. Cette proportion est sensiblement la même pour l’Assurance maladie obligatoire avec un total d’un peu plus de 8,5 millions de personnes couvertes. Par contre, près de 60% de la population marocaine active est dépourvue de toute couverture sociale.

Le chantier royal qui vise la généralisation de la protection sociale à tous les Marocains constitue un socle solide de protection sociale qui permettra à des millions de Marocains d’aborder l’avenir autrement, avec assurance et d’espoir.

Mohcine Lourhzal 

Voir aussi

marrakech dynastie alaouite

La Dynastie Alaouite a posé les bases d’un pays émergent et les jalons d’une renaissance civilisationnelle

Depuis sa fondation, la Dynastie Alaouite a consolidé les bases du nouvel État émergent et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.