EEP | 92,1 MMDH de programmes d’investissement en 2022

PLF,EEP

Le montant des programmes d’investissement des établissements et entreprises publics (EEP) s’élève globalement, pour l’exercice 2022, à 92,1 milliards de dirhams (MMDH), indique la note de présentation du projet de loi de finances (PLF) de l’année prochaine.

Ces programmes d’investissement couvrent principalement les secteurs de l’énergie, des télécommunications, de l’habitat, de l’agriculture, de l’électricité, de l’eau potable, des phosphates et leurs dérivés, des autoroutes et des transports aériens, maritimes et ferroviaires, précise la même source.

Ladite note fait également ressortir que l’effort d’investissement global du secteur public se chiffre à 245 MMDH.

Cet effort se répartit sur le Fonds Mohammed VI pour l’investissement (45 MMDH), le Budget général, les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l’Etat gérés de manière autonome (SEGMA), en neutralisant les transferts du Budget général vers les EEP, les CST et les SEGMA (88,9 MMDH), ainsi que sur les EEP (92,1 MMDH) et les collectivités territoriales (19 MMDH).

Ainsi, les programmes d’investissement financés dans le cadre des CST et non couverts par des transferts du Budget général s’élèvent à 13,4 MMDH et portent principalement sur le renforcement du réseau routier national, le soutien d’actions relevant des secteurs de l’agriculture, des eaux et forêts, de l’élevage, de l’audio-visuel, de l’habitat, de la justice, de la culture, des sports, de l’aide aux jeunes promoteurs et le financement de programmes socio-éducatifs.

Lire aussi
La Chambre des Représentants adopte à la majorité le PLF-2022

Pour ce qui est des SEGMA, les programmes d’investissement se situent à 283,78 millions de dirhams (MDH).

Parallèlement, la note de présentation du PLF-2022 indique que les budgets d’investissement des collectivités territoriales sont consacrés principalement à renforcer les infrastructures destinées à améliorer les conditions de vie des populations.

Les efforts seront concentrés sur l’extension et le renforcement des réseaux de voirie et d’assainissement, les constructions d’infrastructures culturelles, sportives et de loisirs, de marchés et d’édifices publics, ainsi que les aménagements de jardins et d’espaces verts. Les dépenses y afférentes se chiffrent à près de 19 MMDH.

LR/MAP

Voir aussi

ANRE,République de Corée,Keeyong Chung

Le président de l’ANRE s’entretient avec l’ambassadeur de la République de Corée au Maroc

Le président de l’Autorité nationale de régulation de l’électricité (ANRE), Abdellatif Bardach, s’est entretenu, mercredi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon