Des artistes photographes se mobilisent en faveur des calèches de Marrakech

caleche marrakech

Une pléiade d’artistes-photographes de renommée se sont mobilisés pour venir en aide aux calèches de Marrakech, qui ont subi de plein fouet les répercussions de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

Initiée par le Collectif “Makalech” (Ma calèche) composé de citoyens de divers horizons, et Medina Heritage, en partenariat notamment avec la “Near East Foundation” et d’autres acteurs engagés, cette action solidaire se propose de lever des fonds via, la vente des œuvres photographiques capturées par les zooms de 12 photographes emblématiques du Maroc.

Dans ce cadre, le vernissage d’une exposition placée sous le signe “la photographie comme témoin de son temps” a eu lieu mercredi dans la cité ocre, en présence d’un aréopage d’artistes, d’intellectuels, d’acteurs de la société civile, de représentants de l’Association des propriétaires et cochers des calèches de Marrakech, ainsi que de responsables de la délégation régional du tourisme et du Conseil régional du tourisme (CRT) de Marrakech-Safi.

A travers cette exposition qui durera un mois, ces artistes tentent, chacun, de projeter son regard artistique sur les calèches, ce patrimoine emblématique de la ville ocre, qui se voit menacé de disparition, en raison de l’arrêt de l’activité touristique du fait de la crise pandémique que traverse le monde actuellement.

Chacun à sa façon, et en partant de son propre style (street art, portrait, pop art, art du collage….etc), a mené une véritable aventure artistique le temps de parvenir à concevoir une œuvre artistique singulière, à même de mémoriser à jamais cette période historique si exceptionnelle.

En plus des recettes engendrées par la vente des œuvres artistiques, le Collectif met en vente des calendriers “solidaires” fabriqués et mettant en valeur les Calèches de la cité ocre dans toute leur splendeur et leur beauté. Les bénéfices seront ainsi consacrés, au financement des actions de solidarité au profit des propriétaires et cochers de calèches.

Dans une déclaration à la MAP, Kenza Fenjiro, membre du Collectif, a mis en relief le rôle de l’art en tant que moyen efficace pour éveiller les consciences et transmettre au public les souffrances quotidiennes des propriétaires et cochers de calèches en cette conjoncture exceptionnelle et difficile qui a impacté lourdement plusieurs secteurs économiques, dont le tourisme.

Elle a, de même indiqué que les œuvres artistiques exposées sont un véritable témoin du courage et de la passion des conducteurs et propriétaires des calèches, pour le métier et ce, en dépit de la situation difficile que traverse le secteur durant la pandémie.

Et Mme Fenjiro de mettre en avant la disposition spontanée de ces artistes photographes, qui ont répondu à l’appel en vue de venir soutenir ce secteur d’activité, composé de près de 147 calèches et ses 500 chevaux, précisant que les revenus de l’exposition et de la vente des calendriers iront financer des initiatives solidaires, en faveur des conducteurs et propriétaires des calèches ainsi que de leurs familles.

Dans ce sens, Mme Fenjiro a tenu à rappeler que la mobilisation du Collectif “Makalech” a permis de lever des fonds pour distribuer de l’alimentation aux chevaux et organiser plusieurs opérations de ferrage, faisant savoir que certains chevaux ont bénéficié de soins par des vétérinaires, grâce à la générosité des membres de ce collectif.

Ces actions solidaires, a-t-elle fait savoir, se poursuivront en vue de redonner vie aux calèches de la ville ocre, après des mois d’arrêt imposés par la crise sanitaire, rappelant que le Collectif Makalech ne cesse de sensibiliser sur la situation des calèches à travers notamment la campagne “Sauvons les calèches de Marrakech” menée sur les réseaux sociaux.

Dans une déclaration similaire, le président de l’Association des propriétaires et cochers des calèches de Marrakech, Rachid Loudini, a exprimé ses remerciements aux organisateurs de cette initiative solidaire qui vise à soutenir cette frange en cette conjoncture difficile, relevant que ces œuvres artistiques permettront sans nul doute d’exprimer et de faire parvenir aux Marocains, les souffrances des acteurs opérant dans ce secteur.

Cette initiative qui a eu un écho favorable auprès des cochers et des propriétaires des calèches, a servi de source d’appui et de réconfort pour cette catégorie professionnelle qui traverse des moments difficiles en raison de la pandémie ayant engendré l’arrêt de leur activité, a-t-il insisté.

LR/MAP

Voir aussi

maroc camberra

Le Maroc multiculturel à l’honneur lors des célébrations de la Francophonie à Canberra

La multitude des affluents culturels et identitaires du Maroc a été au centre des activités …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.