SM le Roi | Le Maroc parmi les premiers pays à impulser la mise en place de mécanismes internationaux dédiés au dialogue inter-civilisationnel et à la lutte contre le terrorisme

Le Maroc, se prévalant de son attachement singulier à l’idéal de coexistence religieuse et de modération, a été naturellement parmi les premiers pays à impulser la mise en place de mécanismes internationaux, les uns dédiés au dialogue inter-civilisationnel et les autres à la lutte contre le terrorisme, le radicalisme et l’extrémisme, a affirmé Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Dans un message adressé, mardi, aux participants à la Conférence parlementaire sur “Le dialogue interconfessionnel : collaborer pour notre avenir commun”, qui se tient du 13 au 15 juin à Marrakech, le Souverain a indiqué que parmi ces mécanismes figurent le Forum mondial de l’Alliance des civilisations, qui a tenu sa 9ème session en novembre 2022 à Fès, la Conférence internationale sur le dialogue des cultures et des religions et la Conférence sur les droits des minorités religieuses en terre d’Islam.

SM le Roi n’a pas manqué, dans ce message dont lecture a été donnée par le président de la Chambre des Représentants, Rachid Talbi El Alami, de relever le rôle décisif que le Maroc a efficacement joué dans la création et la structuration du Forum mondial de lutte contre le terrorisme, dont le Royaume a assuré la présidence conjointe durant trois mandats allant de 2015 à 2022.

Soulignant l’importance de la coexistence et du dialogue et le ferme attachement du Maroc aux valeurs de modération et de tolérance, le Souverain a exprimé Sa fierté de ce qui a été accompli par le Royaume dans le domaine de la gestion du champ religieux, et de la performance des institutions créées à cet effet, y compris celles prévues par la Constitution.

“C’est le cas, notamment, du Conseil supérieur des Oulémas : l’unique instance habilitée à émettre des fatwas afin de prévenir toute transgression des finalités assignées à ces avis consultatifs”, a précisé SM le Roi, citant également comme exemple la Rabita Mohammadia des Oulémas, l’Institut Mohammed VI de formation des imams, des morchidines et morchidates et la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains.

Séisme-Al Haouz | Transfert des élèves de la commune de Ouirgane vers des internats à Marrakech

Le Souverain a tenu à rappeler, à cette occasion, que le Royaume du Maroc, fidèle à son histoire séculaire faite de diversité et de pluralisme religieux et culturel, “veille constamment à demeurer un modèle d’Etat où cohabitent, dans un climat de fraternité et de sécurité, les adeptes des religions monothéistes”.

“En effet, sur cette terre de brassage, ont toujours coexisté musulmans, juifs et chrétiens depuis des siècles, le Maroc ayant généreusement accueilli et protégé des milliers de musulmans et de juifs de la péninsule ibérique venus s’y réfugier pour échapper aux persécutions religieuses des XVème et XVIème siècles”, a assuré SM le Roi.

Le Souverain a souligné, à cet égard, que les annales de l’Histoire contemporaine relatent la haute sollicitude dont “Notre Auguste Grand-Père, feu Sa Majesté le Roi Mohammed V, que Dieu ait Son âme, a entouré des milliers de personnes de confession juive, ayant échappé à la persécution du gouvernement de Vichy, alors allié du Nazisme”.

“Notre Vénéré Père, feu Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu l’ait en Sa sainte miséricorde, a perpétué, tout au long de Son Règne, cette tradition de bienveillance à l’égard des citoyens marocains de confession juive et Il s’est toujours attaché à cultiver l’esprit de coexistence et de fraternité entre tous les Marocains, qu’ils soient musulmans ou juifs”, a écrit le Souverain dans Son message.

Mohammed VI et Abdallah II dénoncent l'annexion israélienne du Golan

SM le Roi a ajouté que “l’Histoire rapporte également que Sa Majesté le Roi Hassan II- que Dieu ait Son âme – a pris l’initiative de recevoir, en 1985, Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II, à l’occasion de la première visite jamais effectuée par le Souverain Pontife dans un pays musulman”, notant que “trente-quatre ans après cette visite historique, et à la suite d’une invitation officielle adressée au Souverain Pontife, Nous avons accueilli Sa Sainteté le Pape François en mars 2019”.

“Ce périple papal en terre marocaine témoigne de Notre attachement aux vertus du dialogue interconfessionnel et de Notre foi dans la nécessité de mettre les efforts des autorités religieuses au service de la paix, de l’entraide et de la fraternité humaine”, a estimé SM le Roi, faisant savoir que depuis Son accession au Trône, Il n’a eu de cesse “de renforcer l’esprit de fraternité, de coexistence, d’entraide et de cohésion entre tous les Marocains, juifs et musulmans”.

Relevant que ces valeurs sont le socle de la civilisation marocaine, SM le Roi a avancé comme exemple l’architecture des villes marocaines qui dispose côte à côte mosquées, synagogues et églises.

“Plus qu’une exigence urbanistique, ce voisinage étroit incarne plutôt les valeurs spirituelles, humaines et civilisationnelles enracinées dans la société marocaine, ainsi que l’idéal de tolérance auquel elle est attachée”, a insisté le Souverain, réaffirmant qu’en tant que “Roi du Maroc et Commandeur des Croyants, Nous nous portons garant du libre exercice des cultes et, à ce titre, il Nous échoit d’assurer la protection des juifs et des chrétiens marocains venus d’ailleurs pour résider au Maroc”.

LR/MAP

,

Voir aussi

Fondation Mohammed V pour la Solidarité,Centre médical,Unités Médicales

Casablanca | SM le Roi pose la 1ère pierre d’un Centre médical de proximité et lance la 2e phase du programme des Unités Médicales Mobiles Connectées

Deux projets de proximité qui soulignent la Ferme Volonté Royale de consolider l’offre nationale de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...