Flash Infos

Crise du Covid-19 : Ces métiers qui tournent à plein régime malgré les risques

Crise du Covid-19 : Ces métiers qui tournent à plein régime malgré les risques

Médecins, infirmiers, éboueurs, forces de l’ordre, taximans, chauffeurs de tramways…Des professionnels dont les métiers tournent à plein régime en ces temps de confinement où il est fortement recommandé de rester chez soi sauf motif impératif.

Le confinement est la seule manière de faire face au nouveau Coronavirus (Covid-19) qui se propage à une vitesse grand V dans les quatre coins du globe. Le changement impact nos habitudes quotidiennes. En réalité, le fait de rester chez soi n’est pas sans avantages, notamment en ce qui concerne le renforcement des liens familiaux. Au fil des jours, il s’est avéré que le fait de se confiner chez soi n’est pas si mal que ça. Certains en profitent même pour effectuer certains travaux de bricolage entre autres taches restées en stand-by en raison du rythme effréné de la vie professionnelle et sociale.

Les blouses blanches sacrifient leurs vies

Crise du Covid-19 : Ces métiers qui tournent à plein régime malgré les risques

Rester chez soi, se protéger et protéger les siens du Covid-19 n’est pas donné à tout le monde. Parmi les professions qui tournent à plein régime et subissent une pression de plus en plus forte ces dernières semaines, la médecine arrive en tête. Depuis que le nouveau Coronavirus est arrivé au Maroc, les blouses blanches (médecins, infirmiers, anesthésistes, aides-soignantes…), se battent chaque jour que dieu fait pour aider les patients atteints de ce maudit virus, à surmonter l’épreuve de la maladie et retrouver leur santé. Le personnel soignant qui exerce dans les différents hôpitaux du Royaume, est prêt à se sacrifier pour sauver des vies et protéger le pays des effets dévastateurs d’une propagation incontrôlée du Covid-19. Leur seul souhait est que les citoyens leur prêtent main forte, en respectant le principe de confinement dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire décrétée par les autorités le 20 mars 2020 à 18 heures (heure locale). Sur les réseaux sociaux, les appels du personnel hospitalier se multiplient, exhortant et même suppliant les citoyens de respecter les consignes de sécurité en ces temps durs. Il y a lieu de souligner que dans cette lutte décisive que mène le Maroc contre le Covid-19, des médecins sont tombés sur le champ de bataille. Par respect pour leurs mémoires, il serait pertinent de prendre son mal en patience, surtout au cours des prochains jours, que les médecins et scientifiques considèrent comme décisifs et déterminant de la progression du virus au Maroc.

Les éboueurs assurent la propreté des villes

Crise du Covid-19 : Ces métiers qui tournent à plein régime malgré les risques

L’un des métiers indispensables à la vie de tous les jours n’est autre que celui d’éboueur. Dans toutes les villes et régions du Maroc, les éboueurs poursuivent leur mobilisation pour maintenir la ville propre et contribuer à la préservation de la sécurité sanitaire des citoyens, malgré les risques liés au nouveau Coronavirus (Covid-19). Ces opérations se font en coordination avec les autorités locales et les présidents des arrondissements dans l’objectif de renforcer l’action commune pour garantir la propreté en milieu urbain et rural. Les agents de propreté demeurent mobilisés malgré les risques, aux efforts déployés pour protéger la sécurité sanitaire des citoyens et l’intérêt général du Royaume. Ils appellent toutefois les citoyens à faire preuve de solidarité et leur faciliter la tâche en utilisant des sacs en plastique ou, mieux encore, en procédant au tri des déchets. C’est dire si le travail des éboueurs et autres agents de propreté urbaine est vital, d’où la nécessité de leur donner la place qu’ils méritent au sein de la société.

Les forces de l’ordre veillent à la préservation de l’ordre public

Crise du Covid-19 : Ces métiers qui tournent à plein régime malgré les risques

En période de crise sanitaire et de confinement, des malfrats comme il en existe dans tous les pays, pourraient être tentés de porter atteinte à l’ordre public ou enfreindre l’état d’urgence sanitaire en vigueur au Maroc depuis le 20 mars 2020 à 18 heures (heure locale). Face à ces truands, les forces de l’ordre (police, forces auxiliaires, armées…) sont mobilisés pour réprimer tout acte pouvant porter atteinte à l’état d’urgence et entraver les efforts du Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, pour endiguer le Covid-19 et empêcher sa propagation.

Taximans, chauffeurs de tramways…

Crise du Covid-19 : Ces métiers qui tournent à plein régime malgré les risques

Une autre catégorie de travailleurs qui mérite d’être encouragée toute l’année mais surtout pendant cette période difficile, est celle des taximans. Ces derniers assurent les déplacements des citoyens, de jour comme de nuit. Étant exposés aux risques de contamination au nouveau Coronavirus (Covis-19), les chauffeurs de taxis (petits et grands), ont bénéficié d’une vaste opération de désinfection de leurs véhicules. Aussi et par mesure préventive, les chauffeurs des grands taxis ont été priés de ne prendre que 3 clients, au lieu de 6. Idem pour les conducteurs de tramway et autres agents chargés de la maintenance des rames, qui ont besoin d’une attention particulière durant cette période particulière. Pour rappel, les sociétés en charge de l’exploitation et de la maintenance des Tramways de Casablanca et Rabat, organisent depuis le début de l’épidémie du Covid-19, des vastes opérations de désinfection. Lesquelles contribuent à rassurer les usagers de ce moyen de transport ami de l’environnement.

La plupart des Marocains sont confinés mais eux ne le sont pas. Ils travaillent dans des secteurs importants comme la médecine, la sécurité, la propreté et le transport. Au nom de tous les Marocains on vous remercie.

ML

Voir aussi

La BEI débloque 100 M€ en faveur du Maroc

La BEI débloque 100 M€ en faveur du Maroc

Le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.