Flash Infos

Chine-Afrique Le hub Maroc via la BMCE

Un pont d’échange et une plate-forme de promotion des investissements chinois en Afrique et d’orientation des flux africains vers la Chine, vient de naître à Casablanca. Une initiative signée BMCE Bank.

Othman Benjelloun et Gao Wei

En effet, le groupe BMCE Bank et la Chambre de commerce et d’industrie chinoise pour l’Afrique (CAJ-CCI) ont signé un mémorandum d’entente visant à développer les relations économiques entre le Maroc et la Chine et à faciliter les courants d’affaires entre cette puissance asiatique et les différents pays africains.

Signé par Othman Benjelloun, PDG de BMCE Bank et Wei Gao, secrétaire général adjoint du CAJ-CCI, ce mémorandum d’entente, devrait faciliter «le développement des relations d’investissement et de commerce extérieur entre le Maroc et la Chine et, plus globalement, la promotion de toute initiative de nature à accélérer les échanges économiques et à fluidifier les courants d’affaires entre la Chine et les pays d’Afrique», a-t-on souligné lors de la cérémonie de signature.
L’ambition et l’optimisme du groupe marocain viennent ainsi confirmer la vocation de constituer un vrai hub régional à laquelle aspire le Maroc au niveau continental. Un objectif que BMCE Bank garde bien en vue et œuvre résolument pour y parvenir avec l’espoir d’être présente dans l’ensemble des pays du continent africain.

Mise en œuvre
 

Les deux partenaires comptent ainsi organiser conjointement, dans les mois prochains, une rencontre d’envergure, qui réunira des opérateurs chinois, marocains et africains afin d’échanger sur les multiples opportunités d’affaires et de coopérations économiques.
BMCE Bank fait ainsi un trait d’union entre le Chine et l’Afrique. C’est la volonté, aujourd’hui affichée et concrétisée par la banque, de collaborer de manière concrète, pratique et utile au développement des relations d’investissement et de commerce extérieur entre le Maroc et la Chine et, plus globalement, les pays d’Afrique. L’organisme chinois étant placé sous la tutelle du Conseil chinois chargé de la promotion du commerce international et de la coopération entre les communautés d’affaires chinoise et africaine dans le domaine du commerce, de l’investissement et du transfert de technologie, est ainsi un partenaire de choix puisque, outre ses compétences et son expertise en la matière, il offre une grande visibilité aux investisseurs des deux bords. La CAJ-CCI apportera ainsi sa parfaite connaissance du marché chinois et BMCE Bank offrira, pour sa part, l’accès à son vaste réseau bancaire local africain qui s’étend, à travers sa filiale Bank of Africa (BOA). La relation de BMCE Bank avec la Chine ne date pas d’hier. La banque a été la première à mettre en place un bureau de représentation à Pékin en 2000. Aujourd’hui, BMCE Bank ambitionne d’ouvrir un 2ème bureau de représentation à Shanghaï. C’est ce qu’a affirmé le Président Benjelloun, lors de la cérémonie de signature du mémorandum. L’échéance de cette ouverture n’a pas été encore arrêtée, mais le groupe semble déterminé à consolider son positionnement dans ce pays au cours des prochaines années et pas seulement à Shanghaï, mais également au sein d’autres villes chinoises. «Ça ne fait que commencer!», a commenté Othman Benjelloun qui a ajouté sur une note débordant d’espoir un grand «Inchae Allah».

 

Othman Benjelloun
L’Afrique et au-delà

Tombé sous le charme de la Chine depuis le début des années 70, le PDG de BMCE Bank n’a pas caché sa conviction que cet engagement auprès d’une institution de renom telle que la Chambre de commerce et d’industrie chinoise pour l’Afrique (CAJ-CCI) «… sera couronné par une réussite. J’en suis autant convaincu parce que la Chine croit en l’Afrique et que nous sommes tous convaincus que le Maroc est la seule porte d’accès vers l’Afrique… J’insiste sur «l’Afrique» parce qu’à la BMCE Bank, nous nous sommes toujours identifiés à ce continent. Notre groupe bancaire dispose effectivement d’une longue histoire d’acheminement avec succès des meilleures pratiques mondiales pour la destination africaine. De plus, notre positionnement global a été totalement destiné à servir le continent africain, à travers notre présence en Chine et en Europe. Nous sommes aujourd’hui déterminés à étendre cette couverture aux 54 pays africains existants grâce à un plan d’expansion que nous avons déjà commencé à mettre en œuvre. Notre groupe assure une présence dans les différents secteurs de l’économie africaine. Par conséquent, la Banque de l’Afrique se présente aujourd’hui comme un partenaire potentiel stratégique pour tout entrepreneur ou investisseur désireux de tirer parti des énormes possibilités offertes par le renouveau africain».

 


Voir aussi

MAMDA | L’Assurance des agriculteurs assurée ! (Spécial FDT 2020)

MAMDA | L’Assurance des agriculteurs assurée ! (Spécial FDT 2020)

Hicham Belmrah, président du directoire de la MAMDA La Mutuelle Agricole Marocaine d’Assurance (MAMDA) est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.