Assaut de migrants contre Melilia | Les forces de l’ordre marocaines n’ont pas eu recours aux tirs par balles

Migrants subsahariens,CNDH,Melilia,Nador

Les forces de l’ordre marocaines n’ont pas eu recours aux tirs par balles, lors de l’assaut des devant le point de passage entre et Melilia, a assuré mercredi à la présidente du Conseil national des droits de l’Homme (), , affirmant que les décès enregistrés ont été causés par asphyxie mécanique consécutive à la bousculade.

“Les autorités, les associations non gouvernementales ainsi que les blessés hospitalisés ont tous unanimement soutenu qu’il n’y a pas eu de recours aux balles et que les forces de l’ordre ont utilisé des matraques et du gaz lacrymogène”, a-t-elle affirmé lors d’un point de presse pour la présentation du rapport préliminaire de la mission d’information mandatée par le CNDH sur l’incident tragique devant le point de passage entre et Melilia.

La présidente du CNDH a précisé que les décès enregistrés ont été causés par asphyxie mécanique sur suffocation provoquée par la bousculade et l’agglutination d’un nombre important de victimes, dans un espace hermétiquement clos. Les conclusions préliminaires soulignent, a-t-elle relevé, que l’autopsie demeure la seule voie à même de vérifier avec précision les causes de décès dans chaque cas.

Lire aussi
Accès à l’information sur la migration | Mme Bouayach met en avant à New York le rôle des institutions nationales des droits de l’homme

Le nombre de personnes décédées lors de cet incident est de 23 décès, a-elle-dit, ajoutant que parmi elles, cinq sont arrivées à l’hôpital en état de mort, alors que le nombre de blessés est de 217, dont 77 parmi les et 140 parmi les forces publiques.

Aucune des personnes décédées lors de la tentative de franchir la clôture n’a été enterrée, a-t-elle ensuite affirmé, notant que la mission d’information s’est assurée du nombre des corps lors de sa visite à la morgue.

La mission composée du président de la Commission régionale des droits de l’homme (CRDH) de la région de l’Oriental, du président de la CRDH du Souss-Massa, du directeur de la protection et du monitoring du CNDH et d’un médecin, membre de cette commission, a collecté des données et a recueilli les faits et les informations concernant ces .

LR/

Voir aussi

Forum,MEDays,Tanger

La 14ème édition du Forum MEDays, du 2 au 5 novembre à Tanger

La 14ème édition du Forum MEDays se tiendra, du 2 au 5 novembre à Tanger, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...