André Azoulay : “Essaouira-Mogador rime avec modernité et créativité”

André Azoulay : “Essaouira-Mogador rime avec modernité et créativité”

“Essaouira-Mogador rime avec modernité et créativité”, a déclaré M. André Azoulay, Conseiller du Roi Mohammed VI, en ouvrant mardi à Essaouira, le 1er Congrès International des Territoires Innovants (CITI-2019).

Organisé par une équipe d’enseignants et d’étudiants de l’Ecole Supérieure de Technologie d’Essaouira (ESTE), ce Congrès réunira jusqu’au 1er mars plus d’une centaine d’intervenants et d’experts marocains et internationaux appelés à débattre “de la créativité en ville à la ville créative”.

Mettant en perspective l’adéquation de ce thème avec “le volontarisme, l’audace et les choix inédits faits par la société civile souirie depuis près de 30 ans pour ancrer la renaissance de la cité dans la profondeur de sa diversité culturelle et spirituelle”, M. Azoulay a salué l’initiative et la mobilisation des étudiants de l’ESTE et de leurs professeurs qui ont choisi d’être des acteurs engagés pour accompagner, approfondir et consolider la dynamique souirie.

Soulignant l’exceptionnelle densité des ateliers et tables rondes inscrits au programme de cette conférence (plus d’une soixantaine en cinq jours), le Conseiller de Sa Majesté le Roi s’est félicité de la cohérence et du caractère inclusif des thèmes traités, de la gouvernance des territoires à l’écologie, ou de la santé à la culture, en passant par l’impact de la disruption digitale sur l’industrie touristique.

Comme c’est souvent le cas à Essaouira, cette conférence ne sera pas celle de la réthorique ou de la théorie, a encore déclaré M. Azoulay, en rappelant que “quand il s’agit du devenir de leur Cité, les Souiris ont choisi d’appeler les choses par leurs noms et ils le font pour que l’on prenne la juste mesure du prix à payer par exemple du fait de l’absence d’université, une absence qui condamne les jeunes souiris à quitter leur ville” .

“Malgré la résilience qui nourrit notre engagement, c’est une forteresse que nous n’avons pas réussi à conquérir”, a ajouté M. Azoulay en affirmant pour conclure qu'”Essaouira continuera à se mobiliser pour gagner cette bataille de la raison”.

Avec MAP

Voir aussi

Fès-Meknès Renforcement des infrastructures sanitaires

Fès-Meknès | Renforcement des infrastructures sanitaires

La région Fès-Meknès s’est engagée en 2020 dans une dynamique de renforcement de ses infrastructures …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.