Affaire Bouachrine : pas de liberté provisoire pour le patron d’ « Akhbar Al Youm »

Affaire Bouachrine : pas de liberté provisoire pour le patron d’ « Akhbar Al Youm »

La Chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a rejeté vendredi 14 septembre 2018,  la demande de liberté provisoire pour le directeur de publication du quotidien arabophone « Akhbar Al Youm » Taoufik Bouachrine, poursuivi en état d’arrestation pour traite d’êtres humains, viols et tentatives de viol, entre autres accusations.

Cette décision intervient deux jours seulement après la présentation de l’expertise technique effectuée sur les vidéos à caractère sexuel compromettant Taoufik Bouachrine. Pour rappel, ladite expertise technique avait établi l’authenticité des vidéos en question.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Fès-Meknès Renforcement des infrastructures sanitaires

Fès-Meknès | Renforcement des infrastructures sanitaires

La région Fès-Meknès s’est engagée en 2020 dans une dynamique de renforcement de ses infrastructures …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.