Marocains gagnants de la loterie américaine | Le rêve américain balayé par Coronavirus !

Marocains gagnants de la loterie américaine | Le rêve américain balayé par Coronavirus !

Ils avaient gagné le droit d’émigrer aux Etats Unis. Ils étaient heureux et s’y préparaient. Mais…

C’était sans compter avec l’intrusion d’un certain Covid-19  et sa voracité qui a tout balayé sur son chemin, obligeant les Etats dans le monde à revoir leurs politiques et économies, laissant derrière lui morts et séquelles d’une pandémie qui refuse de s’avouer vaincue.

Le rêve américain

Ce sont près de cent jeunes Marocains, qui ont eu la chance de sortir vainqueurs de la Loterie annuelle qu’organisent les Etats Unis pour permettre aux heureux gagnants de partir aux USA et de s’y installer pour réaliser le rêve américain, mais qui se sont retrouvés, du jour au lendemain, alors qu’ils étaient près du but, carte verte en mains, sans que ce bout de papier magique puisse les aider à atterrir aux Etats-Unis. Et ce, du fait de la décision du Maroc de fermer ses frontières aériennes (au mois de mars 2020), alors que leurs visas ou la fameuse Green-card (carte verte) est à deux doigts d’être périmée et qu’ils estimaient que le chemin vers le pays de l’oncle Sam était bel et bien balisé.

Pour certains des jeunes Marocains qui ont eu la chance de réussir la Loterie américaine, celle-ci s’est transformée en épée de Damoclès sur leur tête. La date de péremption de la Green-card n’a qu’une durée de vie limitée, elle expire à partir du 22 juillet 2020. Le compte à rebours étant enclenché et ne pardonne pas. «D’ici moins d’un mois, nous confie ce jeune, notre trophée, à savoir le visa loterie, n’aura plus de valeur puisque périmé».

C’est donc une véritable course contre la montre que la centaine de nos citoyens mènent pour mériter de postuler au rêve américain. Mais c’est encore compter sans la Covid 19 qui a été et continue de causer la fermeture à tours infinis des frontières aériennes du Maroc, décision qui rend caducque la Green-card magique qui autorise les Lauréats marocains à aller s’installer au pays de l’oncle Sam.

L’ouverture des frontières aériennes du Maroc est donc la condition sine-qua non pour nous  sauver de cette situation insoutenable, nous dit ce jeune Lauréat au rêve américain, encore faut-il, avoue-t-il, que les Autorités marocaines interviennent pour nous sortir de ce guêpier. Ils pourraient intervenir auprès du Consulat américain à Casablanca mais ceux-ci ne l’entendent pas de cette oreille. La décision, disent les diplomates américains, est prise au niveau des Autorités Fédérales qui, seules, sont habilitées à faire quelque chose dans ce sens.

Découragés par cette situation, les jeunes Marocains, heureux d’avoir eu la chance de détenir la Green-card, voient cette même chance s’évaporer. Nombre d’entre eux n’ont plus que leurs yeux pour pleurer ayant tout misé sur la loterie de l’oncle Sam pour se faire une nouvelle peau à l’américaine.

Mohammed Nafaa

Voir aussi

BAC-2020 | Un taux de réussite de 63,08%

BAC-2020 | Un taux de réussite de 63,08%

Un total de 196.664 candidats scolarisés de l’enseignement public et privé ont passé avec succès …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.