jeudi 21 novembre 2019

Israël : Blocage politico judicaire

Les négociateurs du Likoud (droite) de B. Nétanyahu et du parti centriste Kahol Lavan (Bleu-Blanc) de Benny Gantz, avaient prévu de se rencontrer dans l’espoir de former un gouvernement d’union. Ces pourparlers devaient être suivis d’un tête-à-tête entre les deux rivaux.

Mais, le 1er octobre au soir, Bleu-Blanc a annulé ces rencontres, estimant que les «conditions préalables» essentielles au dialogue n’avaient pas été réunies à ce stade.

Pour Bleu-Blanc, B. Nétanyahu ne peut diriger un gouvernement tant que ses affaires avec la justice ne sont pas réglées, et il ne peut représenter que le Likoud dans les pourparlers, pas l’ensemble des partis de droite et religieux.

«Le Likoud est stupéfait de la décision de Kahol Lavan de faire voler en éclats les négociations et d’annuler les rencontres», a réagi le parti du premier ministre, accusant des membres de Bleu-Blanc de refuser une alternance entre MM. Nétanyahu et Gantz dans un gouvernement d’union.

Si M. Nétanyahu ne parvient pas à former le gouvernement, il devra remettre son «mandat» au président, qui pourra le confier à M. Gantz. Mais, à ce stade, rien n’indique que l’ancien général parviendrait à rallier le Likoud ou à coopter ses alliés.

Patrice Zehr

Voir aussi

Le corps du chef de Daesh immergé en mer par l’armée américaine

L’armée américaine a immergé en mer le corps d’Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’organisation terroriste …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.