samedi 24 août 2019

Accords de coopération : Le Maroc et la Côte d’Ivoire font le point

Le ministre délégué chargé de la coopération africaine Mohcine Jazouli a co-présidé, lundi à Abidjan, avec le secrétaire général du ministère ivoirien des Affaires étrangères Daouda Diabaté, une séance de travail dédiée au suivi de l’état d’avancement des différents accords de coopération conclus entre le Maroc et la Côte d’Ivoire.

La réunion, à laquelle a pris part l’Ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire Abdelmalek Kettani, a connu la participation de représentants des secteurs public et privé marocain et ivoirien concernés par la mise en oeuvre desdits accords.

L’avancement d’une vingtaine de projets a été ainsi examiné, dont l’emblématique chantier de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody, la Mosquée Mohammed VI de Treichville outre plusieurs projets inhérents à l’équipement routier, financés par des banques marocaines, ainsi qu’à la construction de logements sociaux, d’écoles primaires, d’unités hôtelières, d’usines pharmaceutiques et d’installations hydroélectriques, entre autres. Intervenant à cette occasion, M. Jazouli a mis en avant l’importance stratégique que revêt cette séance de travail pour assurer un suivi optimal et une bonne exécution des accords bilatéraux.

A cette réunion, “nous avons voulu associer les principaux acteurs de la coopération bilatérale” afin d’examiner ensemble les moyens de mener à bon port la mise en oeuvre des différents accords de partenariat, d’en optimiser les délais et d’apporter des solutions aux éventuelles difficultés rencontrées, a-t-il ajouté.

D’après M. Jazouli, les relations maroco-ivoiriennes connaissent un dynamisme remarquable avec notamment six visites Royales et deux déplacements présidentiels depuis 2013, lesquels ont été marqués par la signature d’une panoplie de conventions de partenariat et la tenue de plusieurs forums économiques. Depuis 2014, a-t-il rappelé, plus de 120 projets ont été lancés dans plusieurs secteurs : Education, transport, finances, industrie, pêche maritime et agriculture, impliquant 50 acteurs marocains s’activant en Côte d’Ivoire et qui ont conclu des partenariats avec quelque 80 opérateurs ivoiriens.

La coopération maroco-ivoirienne est “excellente”, s’est réjoui le responsable marocain, faisant savoir que sur les 120 projets, “45 sont déjà finalisés”. De son côté, le secrétaire général du ministère ivoirien des Affaires Etrangères s’est félicité de la visite de M. Jazouli qui, a-t-il dit, renseigne sur l’intérêt particulier qu’accorde le Maroc à la bonne réalisation des différents projets lancés avec la Côte d’Ivoire, conformément à la démarche du Royaume prônant une coopération sud-sud mutuellement avantageuse.

Il a ensuite souligné que la coopération maroco-ivoirienne, fondée sur des principes fondamentaux qui en garantissent solidité et pérennité, a connu un nouvel élan à partir de l’année 2013 avec la signature de 160 accords qui ont enrichi un cadre juridique “particulièrement étoffé”. Les projets structurants lancés par le Maroc en Côte d’Ivoire sont d’une “importance capitale” pour le bien-être des populations ivoiriennes, s’est félicité M. Diabaté.

Au terme de cette séance de travail, les deux parties ont réitéré leur détermination à favoriser une coordination soutenue et permanente pour la mise en application optimale des accords conclus entre le Maroc et la Côte d’Ivoire.

Avec MAP

Voir aussi

Intégration africaine : La BAD et la CGEM unissent leurs efforts

Renforcer la contribution du secteur privé dans la dynamique d’intégration africaine a été la principale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.