SAR la Princesse Lalla Hasnaa visite le Musée océanographique de Monaco

SAR la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement et marraine de l’Alliance de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (la Décennie de l’Océan), a visité, mercredi, le Musée océanographique de Monaco.

Cette visite s’inscrit dans le cadre des activités de SAR la Princesse Lalla Hasnaa à l’occasion de la participation de Son Altesse Royale au 3ème dialogue des fondations pour la décennie de l’Océan, qui s’est ouvert plus tôt dans la journée dans la principauté.

A son arrivée au célèbre Musée, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a été accueillie par Robert Calcagno, directeur général de l’Institut océanographique, Fondation Albert Ier, Prince de Monaco, avec qui Son Altesse Royale a eu un échange notamment sur le projet Méditerranée de l’institut.

Lors de cet échange, M. Calcagno a présenté à SAR la Princesse Lalla Hasnaa l’histoire et les missions de ce Musée emblématique, qui accueille annuellement 600.000 visiteurs, ainsi que les actions de l’Institut océanographique dans la protection et la préservation des mers et océans et de la vie marine.

Formation professionnelle | Le Maroc et la Mauritanie signent un programme de coopération 2024-2026

M. Calcagno a salué l’engagement de SAR la Princesse Lalla Hasnaa et de Sa fondation aussi bien au Maroc qu’en Afrique.

Par la suite, Son Altesse Royale a visité le Salon d’honneur du Musée où elle a suivi une présentation sur le prince Albert 1er de Monaco et sur les échanges entre la principauté et le Maroc depuis l’époque du prince Albert 1er, ainsi que sur la première partie de l’exposition ‘’Mission polaire’’, qui présente les explorateurs et les exploratrices des pôles.

SAR la Princesse Lalla Hasnaa a, ensuite, visité les aquariums au niveau du lagon, l’un des plus grands aquariums du musée, et pris connaissance de différentes espèces en danger critique d’extinction, avant de se rendre dans les ailes présentant des espèces méditerranéennes et tropicales.

Dans les réserves du Musée, le chef aquariologiste a présenté à Son Altesse Royale les différentes missions de cet espace (hôpital, nurserie, ferme à corail et transferts d’espèces), avant de se rendre dans l’espace “Monaco et l’Océan” où SAR a pris connaissance des actions de protection et de préservation de l’environnement menées depuis l’exploration et l’étude des océans par le Prince Albert Ier, jusqu’aux missions menées dans le cadre de la Fondation Prince Albert II de Monaco.

Généralisation de la protection sociale | Le DG de l'OIT salue les efforts du Maroc

La visite de Son Altesse Royale s’est achevée par la découverte de l’Oceanomania, le plus grand cabinet de curiosités marines au monde, et une immersion aux deux pôles.

Construit à flanc du rocher mythique de Monaco, le Musée océanographique a été créé par le Prince Albert Ier. Avec un savoir-faire mondialement reconnu, le Musée présente plus de 6000 spécimens.

De l’ornement des façades à celui des salles, tout dans l’architecture du Musée évoque le monde marin. Depuis son inauguration le 29 mars 1910, ce Temple de la Mer, dont 6500 m2 sont ouverts au public, s’impose comme une référence au niveau international pour faire connaître, aimer et protéger les océans.

LR/MAP

,

Voir aussi

Fondation Mohammed V pour la Solidarité,Centre médical,Unités Médicales

Casablanca | SM le Roi pose la 1ère pierre d’un Centre médical de proximité et lance la 2e phase du programme des Unités Médicales Mobiles Connectées

Deux projets de proximité qui soulignent la Ferme Volonté Royale de consolider l’offre nationale de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...