lundi 23 octobre 2017

Les «Celtic Legends» au Maroc

Celtic legends

Pour la première fois, la fameuse troupe irlandaise Celtic Legends s’est produite, les 11 et 12 décembre, au Megarama de Casablanca et le 13 décembre 2014, au Théâtre national Mohammed V à Rabat. Né dans les plaines fascinantes du Connemara, Celtic Legends est un groupe de musique traditionnelle irlandaise. Les jeunes artistes du groupe conjuguent le tempo impétueux des claquettes, la grâce de la danse, la rythmique frénétique de la musique et la mélodie bucolique des ballades irlandaises.
Durant leur concert, les Celtic Legends ont charmé les Marocains présents. Les spectateurs sont immédiatement tombés sous le charme de la troupe irlandaise. La troupe d’artistes a fait la part belle aux claquettes et aux instruments typiques irlandais sur scène. Le fiddle (violon), le tin whistle (flûte à six trous), le bodhran (tambour), sans oublier l’indispensable cornemuse.
L’équipe de musiciens, dirigée par Sean McCarthy, a été accompagnée de 20 jeunes danseurs et danseuses menés par la talentueuse chorégraphe Jacintha Sharpe. Si la formule traditionnelle, qui a fait le succès du show depuis plus de 14 ans, est toujours préservée, l’équipe renouvelle chaque année son spectacle représenté 1.500 fois devant plus de 2 millions de spectateurs. Ensemble, ils ont su raconter l’histoire du peuple de l’Ile d’Emeraude avec énergie et virtuosité.

La jeunesse et la créativité de cette équipe insufflent une grande énergie sur scène, tant sur le plan musical que chorégraphique et n’ont laissé aux spectateurs marocains aucun instant de répit. La musique a emporté les mélomanes marocains dès les premières notes vers les landes sauvages du Connemara, communiqué la chaleur des pubs irlandais à l’ambiance électrique et transmis l’histoire séculaire du peuple de l’Ile d’Emeraude. La virtuosité des danseurs et danseuses, contrastée par la puissance du «tap dance», a illustré en une coordination parfaite les rythmes frénétiques de la musique.

Anas Hassy

Voir aussi

Fondation Attijariwafa bank : Hommage posthume à Juan Goytisolo

La Fondation Attijariwafa bank a organisé, à Casablanca, une conférence-hommage à l’écrivain espagnol, Juan Goytisolo, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.