Presse | L’ANME et le SNPM s’engagent pour le dialogue, l’action commune et la mise à niveau du secteur

A l’issue d’une réunion qu’ils ont tenue lundi 4 mars (2024)afin de faire le point sur l’actuelle situation du secteur de la presse et de l’édition, l’Association Nationale des Médias et des Editeurs (ANME) et le Syndicat National de la Presse Marocaine (SNPM), ont pris 5 fermes résolutions.

C’est dans un communiqué commun que les deux instances, présidées par Driss Chahtane (ANME) et AbdelkebirKhchichen (SNPM) ont précisé les 5 engagements, pris lors de cette réunion qui a eu lieu au siège de l’ANME, à Casablanca.

Ainsi, dans ce communiqué, les deux parties ont annoncé qu’Après unexamen approfondi des circonstances que traverse le secteur, des mesures qui ont été prises jusqu’à présent dans le processus de soutien au secteur et des étapes ultérieures liées à la révision du cadre juridique,elles se sont accordées sur les 5 engagements suivants:

– Premièrement: Poursuivre le travail conjoint portant sur toutes les questions relatives au secteur et intensifier les échanges en vue d’accélérer le processus de mise à niveau du secteur de la presse et de l’édition, tant dans ses aspects juridiques que structurels, pour sortir de l’état actuel de fragilité et aller vers la relance et la compétitivité qui assureraient le développement, la qualité et la sécurité des médias.

Sahara | Une délégation de l’ANME en visite de soutien aux FAR à Guerguarat

– Deuxièmement: Un engagement total à soutenir l’élément humain,qui constitue la pierre angulaire de toutes les étapes et procédures de réforme du secteur ; et à adhérer à toutes les mesures soutenant cette approche.

– Troisièmement: Poursuivre la mise en œuvre de la convention signée par le Syndicat National de la Presse Marocaine et l’Association Nationale des Médias et des Editeurs le 16 février 2023 au siège du ministère de la Jeunesse et de la Culture, Département de la Communication, à Rabat, qui prévoit une augmentation des salaires des journalistes hommes et femmes de 2.000 dirhams répartis sur deux ans ; et de 1.000 dirhams pour les salariés des entreprises de presse (non journalistes) également en deux tranches suivant la même procédure, trois mois après la signature de l’accord, la deuxième tranchedevant être versée fin mai prochain, comme stipulé dans l’accord commun.

Quatrièmement: Poursuivre le dialogue sur les axes et dispositions de la convention collective relative au secteur de la presse et de l’édition, dans le cadrede réunions de concertation, dans le but de parvenir à une formule qui garantisse la stabilité des professionnels et la qualité de leur production et de manière à traduire l’esprit d’engagement en faveur d’un travail commun exprimé par les deux instances.

CNP | La chambre des représentants approuvent la création de la Commission provisoire

– Cinquièmement: Tout en réaffirmant leur engagement concret et immédiat dans le processus de révision du cadre juridique relatif au Code de la presse et de l’édition, les deux instances appellent à l’accélération de ce processus de manière à permettre un environnement juridique qui contribue à un véritable et global développement du secteur de la presse et de l’édition.

,

Voir aussi

Festival du Livre Africain,Marrakech,FLAM

Tomber de rideau sur la 2è édition du Festival du Livre Africain de Marrakech

La 2è édition du Festival du Livre Africain de Marrakech (FLAM) a pris fin, dimanche …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...