Le Maroc est en mesure de réussir son repositionnement dans le monde de l’après-crise

Le Maroc est en mesure de réussir son repositionnement dans le monde de l’après-crise

Le Maroc dispose de tous les atouts pour réussir son repositionnement dans le monde de l’après-crise due au nouveau Coronavirus, a affirmé l’ambassadeur du Royaume en Mauritanie, Hamid Chabbar.

Pour les pays du Sud, notamment ceux dits émergents, “et de l’avis de nombreux observateurs, le Maroc dispose de tous les atouts pour pouvoir tirer avantage de cette transition, que d’aucuns considèrent comme inéluctable”, écrit M. Chabbar dans une tribune sur “COVID-19 : Enseignements d’une crise et opportunités pour les pays émergents”, publiée sur les colonnes de l’hebdomadaire mauritanien “le Calame”.

Dans ce sens, il a relevé que l’initiative récente prise par SM le Roi Mohammed VI, à l’endroit de certains pays africains frères, portant sur le partage de bonnes pratiques en matière de gestion de cette pandémie, traduit non seulement la qualité de la riposte marocaine à cette crise sanitaire saluée du reste, par tous, “mais, surtout, la capacité du pays à jouer un rôle leader et à réussir son repositionnement dans le monde de l’après-crise”.

Le diplomate a estimé que le Maroc semble, donc, être qualifié à se repositionner lors de la transition qui s’annonce, d’autant plus que, toujours sous l’impulsion du Souverain, un nouveau modèle de développement est en cours d’élaboration.

“C’est l’occasion idoine pour y intégrer les enseignements tirés de cette crise”, a-t-il insisté, jugeant que la mise en œuvre de ce nouveau modèle de développement nécessiterait, sans doute, la reconsidération de certaines priorités.

Selon lui, les investissements publics et privés gagneraient, au regard aussi bien de la teneur de la feuille de route fixée par Sa Majesté le Roi au nouveau modèle de développement, que des conséquences de cette crise inédite, à être focalisés et orientés en direction des secteurs d’activités que sont l’agriculture et l’industrie agro-alimentaire, la santé, l’éducation et la recherche scientifique, les énergies renouvelables, la mobilisation des ressources en eau, la culture, le digital, le tourisme et les loisirs, sans oublier les secteurs sociaux.

Il résulte de ces considérations que l’appel lancé par le Souverain pour reconsidérer le modèle de développement, à l’effet d’intégrer les besoins croissants des citoyens et de réduire les disparités socio-spatiales, est plus que jamais d’actualité, a-t-il enchaîné.

Il fait savoir que par cet appel, Sa Majesté le Roi a, en effet, anticipé cette crise inédite qui secoue le monde d’aujourd’hui, dont les conséquences devraient interpeller plus que jamais les pays du Sud, qui continuent à se débattre dans des problèmes structurels de sous-développement et qui peinent à s’en sortir.

En effet, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Royaume, qui s’est développé dix fois plus vite en dix fois moins de temps, au cours de ces deux dernières décennies, dispose de réels avantages comparatifs pour pouvoir assurer cette transition, a affirmé M. Chabbar.

Le diplomate a cité, parmi ces avantages, une économie diversifiée et une stabilité politique portée et garantie par une monarchie démocratique et moderniste.

M. Chabbar a souligné que l’ensemble de ces atouts se trouvent servis par une Vision Royale d’ouverture sur le reste du monde, et plus particulièrement sur le continent africain, et ce, dans le cadre d’une solidarité agissante et d’une coopération Sud-Sud basée sur une approche gagnant-gagnant.

Avec MAP

Voir aussi

Confinement | Les musées dévoilent leurs merveilles en mode 360° !

Confinement | Les musées dévoilent leurs merveilles en mode 360° !

Rien n’arrête la culture et l’art, pas même la porte fermée d’un musée. Quoique la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.