Flash Infos

Décès de Jacques Chirac : SM le Roi Mohammed VI salue la mémoire d’un grand homme d’Etat

SM le Roi Mohammed VI et le Président Jacques Chirac, à l’Élysée à Paris, le 12 mars 2005

SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances au Président français, Emmanuel Macron, suite au décès de Jacques Chirac, ancien président de la République française.

Dans ce message, le Souverain a salué la mémoire d’un grand homme d’État qui dédia sa vie à la politique avec détermination, noblesse et une préoccupation constante du bien-être de ses concitoyens.

« La disparition du Président Chirac ne touche pas seulement la France qu’il servit avec ferveur, mais aussi toute la communauté internationale qui reconnaissait en lui un homme de dialogue et de convictions, profondément attaché au respect du droit international et de la justice à l’échelle mondiale », a souligné Sa Majesté.

« Le Royaume du Maroc gardera précieusement le souvenir d’un grand ami qui a activement contribué à la consolidation des relations d’amitié entre nos deux pays en les érigeant en un partenariat d’exception. Ce partenariat, unique en son genre, constitue désormais la référence de notre coopération », a ajouté le Souverain, affirmant avoir appris la nouvelle du décès du Président Chirac avec une vive émotion.

Dans ces douloureuses circonstances, SM le Roi Mohammed VI a présenté au Président Macron et à l’ensemble du peuple français, en son nom personnel et en celui du peuple marocain, ses condoléances les plus attristées et l’expression de sa sincère compassion.

Mohcine Lourhzal 

Voir aussi

Sa Majesté le Roi Mohammed VI reçoit Wali Bank Al-Maghrib

Sa Majesté le Roi Mohammed VI reçoit Wali Bank Al-Maghrib

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu, mercredi au Palais Royal …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.