Accompagnement, financement, conseils | Le GCAM met le paquet pour encourager l’entrepreneuriat agricole

Crédit Agricole du Maroc,GCAM,entrepreneuriat agricole et rural,Génération Green 2020-2030,Dar Al Moustatmir Al Qaraoui

La Stratégie décennale «Génération Green 2020-2030», lancée par SM le Roi Mohammed VI en février 2020, donne la priorité à l’élément humain par le biais de l’encouragement de l’entrepreneuriat en milieu rural. Le but est de favoriser l’émergence d’une classe moyenne agricole.

Pour accompagner la réalisation de ce projet Royal d’envergure économique et sociale, le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) innove en continu, notamment à travers le financement et l’accompagnement des projets innovants et à forte valeur ajoutée en milieu rural. Afin de répondre aux interrogations que peuvent se poser les entrepreneurs ruraux, le GCAM en partenariat avec le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, a organisé une Conférence autour du thème: «Dynamiser l’Entrepreneuriat Agricole et Rural». Plusieurs intervenants et responsables du secteur agricole ont pris part à cette rencontre qui s’est tenue le 6 décembre 2021 à Rabat, avec à leur tête, le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki, et Tariq Sijilmassi, Président du Directoire et Président Directeur Général du Groupe Crédit du Maroc (GCAM), Tariq Sijilmassi, en tant qu’initiateur de la conférence.

L’argent ne manque pas, mais…

Dans son allocution d’ouverture et de bienvenue, Tariq Sijilmassi est allé droit au but. Le PDG du GCAM a ainsi lancé un appel en direction des porteurs de projets agricoles qui hésiteraient à franchir le pas, celui de créer leurs propres entreprises agricoles. «Nous n’avons pas de problème pour financer les projets. Nous sommes par contre à la recherche d’entrepreneurs persévérants, d’idées de projets viables et pérennes», a fait savoir Sijilmassi, rappelant que depuis sa naissance, Crédit Agricole du Maroc a toujours fait du développement du monde rural et le financement des projets à forte valeur ajoutée agricole, l’une de ses principales priorités. «Nous avons une responsabilité citoyenne particulièrement forte et ferme envers notre cible naturelle, qui est le monde agricole et le milieu rural de manière générale. Aujourd’hui encore, nous demeurons fortement engagés pour accompagner la nouvelle dynamique de développement du monde rural et de l’entrepreneuriat agricole, enclenchée grâce à la stratégie Génération Green 2030-2030, lancée par SM le Roi Mohammed VI», a précisé le PDG du GCAM.

Il est temps de changer de logiciel

Crédit Agricole du Maroc,GCAM,entrepreneuriat agricole et rural,Génération Green 2020-2030,Dar Al Moustatmir Al Qaraoui

Tout le monde est aujourd’hui d’accord sur la nécessité de développer l’entrepreneuriat agricole, en tant que facteur d’émergence d’une classe moyenne rurale, conformément aux Hautes Orientations Royales. Atteindre cet objectif n’est pas chose facile, sachant que dans l’inconscient collectif, le milieu rural (la campagne) a toujours été victime de clichés réducteurs de la part d’une grande partie de la société marocaine. Pour changer cette perception, le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et des Eaux et Forêts a appelé à conjuguer les efforts afin de promouvoir une nouvelle image du monde rural, celui d’un espace propice à la création d’enreprises et d’emplois. Prenant la parole lors de la conférence co-organisée par son déparement et le Groupe Crédit Agricole du Maroc sous la thématique de l’encouragement de l’entrepreneuriat agricole et rural (6 décembre 2021), Mohammed Sadiki a plaidé pour l’adoption d’une nouvelle approche incitative pour dissiper les craintes liées à l’entrepreneriat en mileu rural. «L’entrepreneuriat est l’un des facteurs principaux de stimulation de l’économie agricole et rurale et c’est la raison pour laquelle plusieurs mesures doivent être prises par les différentes parties prenantes, à savoir les établissements publics, le secteur privé et les organisations professionnelles œuvrant dans le domaine agricole, afin de pousser les jeunes porteurs de projets à se tourner vers le développement d’activités agricoles à fort potentiel», a indiqué le ministre. La vision du nouveau ministre de l’Agriculture pour l’entrepreneuriat agricole a fait l’unanimité auprès de l’ensemble des participants à ladite conférence, notamment les représentants de la Fédération des Chambres d’Agriculture du Maroc (FECAM), et la Confédération Marocaine de l’Agriculture et du Développement Rural (COMADER). Tous ont rappelé que le principal frein qui empêchait les porteurs de projets, surtout les jeunes, d’opter pour le milieu rural au lieu des grandes villes et agglomérations urbaines, était principalement lié au manque de visibilité, de financement et d’accompagnement technique. Pour lever ces freins, le Groupe Crédit Agricole du Maroc sous la houlette de son PDG Tariq Sijilmassi, ne se montre pas avare en propositions ni en offres sur mesure. Dans ce cadre, le GCAM propose une palette de produits et solutions sur mesure, pour inciter et en même temps, faciliter l’expérience de l’entrepreneur rural.

Lire aussi
Petites exploitations : Le GCAM dévoile les résultats des projets d'accompagnement non-financier

Investir pour accélérer le développement rural

Crédit Agricole du Maroc,GCAM,entrepreneuriat agricole et rural,Génération Green 2020-2030,Dar Al Moustatmir Al Qaraoui

Le monde rural recèle des opportunités d’investissement qui ne demandent qu’à être saisies, ce à quoi le Crédit Agricole du Maroc tente de sensibiliser les porteurs de projets.

Lors de son intervention à cette rencontre co-organisée par Crédit Agricole du Maroc et le ministère de l’Agriculture, autour de l’encouragement de l’entreprendrait agricole et rurale, la Directrice du Pôle Accompagnement du Développement Agricole au sein du GCAM, Hanane Aajli, a souligné que le Groupe bancaire dont elle fait partie, a mis en place plusieurs mécanismes de financement et d’accompagnement à cet effet, le tout suivant les lignes directrices de la stratégie Royale, «Génération Green 2020-2030». Ce dispositif d’accompagnement, a précisé Aajli, englobe aussi bien le volet financier que l’aspect lié à l’expertise et la formation. Ainsi, deux premiers packs ont été élaborés par le Crédit Agricole du Maroc. Il s’agit de «CAM-Génération Green Jeunes». Destiné aux jeunes agriculteurs ainsi qu’à la jeune entreprise rurale de services de l’agriculture, il vise à accompagner tout porteur d’un projet viable dans le cadre d’une première installation ou d’une reconversion. Quant à «CAM-Génération Green Melkisation», ce dispositif bénéficie aux ayants-droit des terres collectives à titre individuel (personnes physiques) ou en groupement agricole (personne morale). Ce pack leur permet de réaliser des projets de modernisation des activités et pratiques agricoles. Ce n’est pas tout. Comme l’a si bien rappelé Hanane Aajli, le GCAM a mis en place des Centres Régionaux pour Jeunes Entrepreneurs Agricoles et Agro-alimentaires (CRJEA). Déployés au niveau de chaque région du Maroc, ces Centres visent à assurer une meilleure attractivité des jeunes entrepreneurs et des organisations agricoles. Ils constituent, de ce fait, une plateforme de coopération avec les différents partenaires de développement territorial et local, notamment l’Initiative Nationale de Développement Humain (INDH), les Centres Régionaux d’Investissement (CRI), les banques et les Chambres agricoles. Les CREA seront dotés de moyens techniques (plateforme digitale permettant l’accès aux informations utiles préalables au lancement de leurs projets agricoles (disponibilité du foncier, formules de financement, idées de projets, Conseils, procédures administratives…), outre un système de suivi et d’évaluation.

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc accorde une grande importance à la digitalisation en tant que levier stratégique en matière de développement de l’entrepreneuriat rural et agricole. En initiant une large gamme d’applications mobiles innovantes, GCAM participe de manière significative aux efforts nationaux d’inclusion financière de la population rurale. Crédit Agricole du Maroc a en effet développé et mis en œuvre une panoplie de produits pour faciliter l’accès aux services bancaires, notamment au profit du monde rural. Il s’agit entre autres, de «Imtiazat-e», première application bancaire gratuite dédiée aux agriculteurs au Maroc, Hssab-e qui est une application mobile permettant d’ouvrir un compte en ligne sans se déplacer en agence, Beztam-e (une des premières solutions mobiles interopérables sur le marché), et Bank-e (application mobile de gestion du compte à distance). Le GCAM a également lancé Al Filahi Cash (AFC), établissement de paiement qui offre une panoplie de services spécifiques via l’application «AlfilahiPay», ses agences en propre ou son réseau d’agents via la Banque. Plus récemment, Crédit Agricole du Maroc a lancé la carte de rentabilité agricole. Ce projet porte sur l’élaboration d’un système d’analyse de la rentabilité des activités agricoles, par région, province, et commune. Ce projet aboutira à la réalisation d’une carte de rentabilité digitale et interactive dédiée aux activités agricoles, ainsi qu’un simulateur de rentabilité agricole. Alliant analyse et gestion du risque, cette carte interactive permettra d’orienter les agriculteurs vers un meilleur choix de cultures dans l’optique d’améliorer leurs rentabilité et revenus.

La création d’entreprises rurales et agricoles novatrices participe non seulement au développement du marché du travail, mais impacte également le monde rural et l’avenir des populations locales. Conscient de cette réalité, le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM), poursuit sa mobilisation pour apporter l’appui nécessaire et un accompagnement sur mesure, aux porteurs de projets agricoles. Tout début est difficile. Néanmoins, en s’armant de patience et de bonne volonté, tout obstacle peut être dépassé.  L’avenir du Maroc se joue aussi dans sa campagne !

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Sahara marocain,Laâyoune,Dakhla,Guerguerat,Tindouf,Anniversaire Marche Verte Maroc,SM le Roi Mohammed VI,port Dakhla Atlantique

Provinces du Sud | Dakhla Atlantique, nouveau fleuron dans le paysage portuaire marocain

Projet structurant du modèle de développement des provinces du Sud, le futur port Dakhla Atlantique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...