Flash Infos

Vietnam : Trump et Kim face à des questions pour l’heure sans réponse

Vietnam : Trump et Kim face à des questions pour l’heure sans réponse

Le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un se retrouvent cette semaine à Hanoï, avec pour perspective de donner de la substance à la déclaration vague sortie de leur rendez-vous historique à Singapour en juin.

Ce tête-à-tête, le premier entre dirigeants des Etats-Unis et de la Corée du Nord, fut empreint d’ambiguïtés que le sommet de Hanoï mercredi et jeudi devra contribuer à lever.

En juin, M. Kim s’était engagé à “travailler vers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne”. Mais depuis lors, le manque de progrès fait dire aux esprits chagrins que les deux dirigeants ne recherchaient que les gros titres et des gains à court terme.

Stephen Biegun, l’émissaire des Etats-Unis pour la Corée du Nord, a récemment reconnu que Pyongyang et Washington ne s’étaient “pas accordés sur la signification” de la dénucléarisation.

Les Etats-Unis ont maintes fois réclamé que Pyongyang se débarrasse de son arsenal nucléaire de manière complète, vérifiable et irréversible.

Pour le Nord, la dénucléarisation a un sens plus large. Il veut la levée des sanctions internationales qui l’étranglent et la fin de ce qu’il perçoit comme les menaces américaines contre lui, à savoir la présence militaire en Corée du Sud et dans la région en général.

“L’ambiguïté et le manque de clarté autour de la dénucléarisation ne font qu’exacerber le scepticisme sur les engagements des Etats-Unis comme de la Corée du Nord”, écrit Shin Gi-wook, directeur du Programme Corée de l’Université de Stanford.

Le président américain a manié la carotte et le bâton, louant le potentiel économique du Nord tout en soulignant que des sanctions resteraient en place tant que Pyongyang n’aura pas fait de geste “significatif”.

Avec Afp

Voir aussi

Tiktok Et Wechat Officiellement Interdite Aux États Unis

TikTok et WeChat officiellement interdite aux États-Unis dès le 20 septembre

L’administration Trump a annoncé vendredi l’interdiction de WeChat et TikTok des magasins d’applications américains à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.