Variant Omicron | Le Royaume-Uni ne prévoit pas de réimposer des mesures lourdes

Variant Omicron,Royaume-Uni

Le gouvernement britannique ne prévoit pas de réimposer la distance sociale obligatoire et le travail à domicile pour atténuer la menace du variant Omicron du Covid-19, a indiqué le ministre de la Santé, Sajid Javid, au lendemain de la découverte de deux cas du nouveau variant au Royaume-Uni.

« Nous savons maintenant que ce type de mesures a un prix très lourd, à la fois économiquement, socialement et en termes de résultats sanitaires non liés au virus, comme l’impact sur la santé mentale », a précisé M. Javid, sur l’émission dominicale de Trevor Phillips sur Sky.

« Si l’on devait prendre des décisions de ce type, il faudrait le faire très, très soigneusement. Nous n’en sommes pas là. Nous sommes loin d’en être là », a-t-il rassuré.

Ces déclarations interviennent au lendemain de la conférence de presse du premier ministre Boris Johnson, lors de laquelle il a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre le variant Omicron, avec notamment le retour de l’obligation du port du masque dans les transports publics et dans les magasins. Des plans « proportionnés et équilibrés », selon M. Javid.

Lire aussi
Royaume-Uni/ Union-Européenne | Boris Johnson signe l’accord post-Brexit

Ces mesures sont destinées à « gagner du temps » pour permettre aux scientifiques de mieux étudier le variant Omicron et de déterminer le niveau de risque qu’il représente, a-t-il expliqué, ajoutant qu’il espérait pouvoir supprimer certaines mesures dans les semaines à venir.

Samedi, M. Javid avait annoncé que deux cas liés l’un à l’autre du variant Omicron avait été découvert en Grande-Bretagne et que la recherche d’éventuels cas contacts se poursuit.

LR/MAP

Voir aussi

Québec,vaccination,anti-Covid

Le Québec va taxer ceux qui refusent la vaccination anti-Covid

Ils sont un «fardeau» pour le système de santé: le Québec s’apprête à durcir les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...