USA-Iran : Nouvelles tensions

USA-Iran : Nouvelles tensions

La période d’apaisement n’aura pas duré très longtemps… A peine un an et demi après un réchauffement des relations entre les Etats-Unis et l’Iran, les tensions reviennent au galop. En cause: un essai militaire, effectué par l’Iran, dimanche 29 janvier, dans l’est du pays.

Révélé par l’administration du président américain Donald Trump, mercredi 1er février, ce test de missile a fait l’objet d’une mise en garde officielle de la part des Etats-Unis. Michael Flynn, conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump et ancien chef du renseignement militaire américain, avait dénoncé un «comportement déstabilisateur» au Moyen-Orient, qualifiant l’attitude de l’Iran de «provocation». Accusation à laquelle s’est aussi livré, dès le lendemain, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Ghasemi. «Les remarques faites par le conseiller à la Sécurité nationale du président américain Donald Trump sont sans fondement, répétitives et provocatrices», a-t-il déclaré. Si Téhéran se défend d’une quelconque ambition nucléaire pour ses missiles, selon la nouvelle ambassadrice américaine aux Nations Unies, Nikki Haley, l’essai de dimanche pouvait transporter une charge de 500 kilogrammes et avait un rayon d’action de 300 kilomètres. «C’est plus que suffisant pour emporter une arme nucléaire», a-t-elle estimé, promettant que les Etats-Unis ne resteraient pas «les bras croisés». Il y a deux jours, pourtant, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, avait appelé les Etats-Unis à ne pas chercher de «prétexte» pour créer de «nouvelles tensions» entre les deux pays. Mais les intentions de Donald Trump sur l’accord international sur le nucléaire iranien, qui a entraîné la levée d’une grande partie des sanctions internationales frappant Téhéran, ont de quoi inquiéter.

Patrice Zehr

Voir aussi

Belgique,BEI

BEI | Près de la moitié des entreprises belges prévoient de réduire leurs investissements

Quelque 46% des entreprises belges prévoient de réduire leurs investissements en raison de la pandémie …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.