Tolérances accordées aux voyageurs | Les précisions de Lekjaa

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’ et des , chargé du Budget, Faouzi Lekjaa, a affirmé, lundi à , que l’ et Indirects () n’exerce aucun contrôle en dehors des activités qui revêtent un caractère purement commercial.

En réponse à une question centrale lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des représentants, M. Lekjaa a réfuté les allégations concernant le renforcement du contrôle sur les cadeaux et effets personnels appartenant aux voyageurs marocains, y compris les Marocains du monde, lors de leur arrivée sur le territoire national.

Il a indiqué que la réglementation douanière n’a subi aucun changement et que les lois relatives contrôle douanier sont toujours en vigueur, soulignant que l’, dans le cadre de la facilitation et de la simplification de ses procédures, ne ménage aucun effort pour faciliter et fluidifier le passage des Marocains par les différents postes frontières, ce qui a été le cas lors de la récente de l’opération “Marhaba”, laquelle a été appréciée par tous les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Fès | Saisie de plus de 74.500 bouteilles d’alcool non conformes aux dispositions fiscales et douanières

Après avoir démenti les rumeurs, concernant la liberté des voyages des citoyens marocains et des Marocains du monde, le ministre a réitéré l’engagement de l’Exécutif de traiter de manière responsable les rumeurs en question, tout en œuvrant à la facilitation des opérations de contrôle.

Dans ce sens, M. Lekjaa a, en outre, insisté à réfuter les allégations concernant les subventions des matières premières, précisant que le gouvernement en a alloué une enveloppe budgétaire de 40 milliards de dirhams (MMDH), dont 25 MMDH pour soutenir les produits de première nécessité notamment, le gaz butane, la farine et le sucre, ainsi que 15 MMDH, dont 10 MMDH pour l’importation des et 5 MMDH pour soutenir le secteur du transport.

Il a aussi noté que, dans le cadre du projet de loi de (PLF) de l’année 2023, un budget de 26 MMDH a été alloué à la Caisse de compensation, considérée, selon le ministre, une estimation suffisante compte tenu des prévisions et qu’en cas d’augmentation des prix, le gouvernement s’engage à prendre les mesures appropriées.

Douane : Réalisation de plusieurs opérations de saisie de chira

LR/MAP

Voir aussi

Royal Air Maroc,Paris-Orly,aéroport france

La RAM inaugure son nouveau Lounge-VIP à l’aéroport Paris-Orly

La Royal Air Maroc (RAM) a inauguré, mercredi, son nouveau Lounge-VIP à l’aéroport Paris-Orly, un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...