Sexe permis dans la Coupe du Monde

Pendant le Mondial, les joueurs de la sélection argentine pourront s’adonner à leurs lubies. Mais seulement pendant les jours où ils n’auront aucun match à disputer dans le cadre de la Coupe du Monde. L’autorisation leur a été accordée par le médecin officiel de l’équipe avec tout de même un certain nombre de conditions. «Les joueurs argentins pourront avoir des relations sexuelles pendant le Mondial en Afrique du Sud, mais avec des partenaires stables et sans additifs, comme le champagne ou d’autres boissons…», a souligné le médecin de l’équipe nationale, Donato Villami, sur les ondes de Radio Del Plata. Et d’ajouter à la même radio : «Le sexe fait partie de la vie sociale de tout le monde et ce n’est pas un problème en soi. Les difficultés surgissent avec les excès, les additifs, un partenaire qui n’est pas régulier ou à des heures qui sont réservées au repos». Cette série de mesures incarne parfaitement le style de l’entraîneur vedette Diego Maradona qui, durant sa carrière de footballeur, se démarquait par son système de vie «dilettant et festif». C’est ainsi qu’il a tenu à ce que ses poussins jouissent d’une liberté au cours du Mondial, notamment en ce qui concerne la liberté sexuelle. Cet épanouissement des joueurs -qui sait ?- aura un impact positif sur leurs performances sportives. Et c’est d’ailleurs ce qu’a soutenu le médecin de l’équipe. «Cette mesure n’a rien d’extraordinaire. Elle pourrait même être bénéfique au groupe à condition que les consignes soient respectées». Pour rappel, Diego Maradona aurait exigé des toilettes spéciales. Selon des informations relayées par le Sunday Times, les toilettes du sélectionneur comprendront de nouveaux robinets, une nouvelle cuvette, ainsi qu’un siège chauffant coûtant 358 euros et considéré comme le «meilleur siège de toilettes au monde».

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.