Sahara Marocain | Le Cap Vert réitère son soutien à l’intégrité territoriale du Royaume et affirme son appui au Plan d’Autonomie

Sahara marocain,Cap Vert,Plan d’Autonomie,intégrité territoriale

Le ministre capverdien des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration Régionale, M. Rui Alberto De Figueiredo Soares, a réitéré, mercredi à , le soutien de son pays à l’ du et affirmé son appui au Plan d’Autonomie présenté par le Royaume qui constitue « la seule et unique solution crédible et réaliste à la résolution du différend autour de la question du Sahara ».

Dans un communiqué conjoint rendu public à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. , en marge des travaux de la 1ère conférence ministérielle des États , le chef de la diplomatie capverdienne a réaffirmé le soutien de son pays à l’ du Royaume du Maroc, saluant les efforts de l’Organisation des Nations Unies comme cadre exclusif pour parvenir à une solution réaliste, pratique et durable au différend autour du Sahara.

Lire aussi
Chambre des conseillers | Appel à interagir positivement avec les plaintes déposées contre le dénommé Brahim Ghali

M. De Figueiredo Soares a aussi exprimé l’appui de son pays à la recherche d’une solution durable qui préserve l’ du Royaume du Maroc, sous l’égide exclusive de l’Organisation des Nations Unies et dans le respect de la décision 693 du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine de juillet 2018.

Le Ministre capverdien a annoncé également l’installation imminente d’une Ambassade résidante de la République du Cap-vert à et l’ouverture prochaine d’un Consulat Général à .

Se félicitant de cette décision, M. Bourita a remercié la partie capverdienne pour son appui à la marocanité du Sahara et rappelé la participation louable de la République du Cap-Vert, au niveau de son Ambassadeur à Dakar, à la Conférence Ministérielle Africaine sur l’appui de l’Union Africaine au Processus Politique des Nations Unies sur le différend régional du Sahara, tenue à , le 25 mars 2019.

LR/MAP

Voir aussi

démocratie électorale,gouvernance politique,Nasser Bourita

L’observation et le suivi des élections doivent être une partie intégrante des processus démocratiques et électoraux en Afrique

L’observation et le suivi des élections doivent être une partie intégrante des processus démocratiques et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...