Royaume Uni | Le gouvernement prévoit d’assouplir les restrictions sur les voyages à l’étranger

Royaume Uni,Boris Johnson,vaccin anti-Covid-19

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré, jeudi, que les restrictions sur les voyages à l’étranger depuis le Royaume Uni pourraient être allégées pour les personnes ayant reçu les deux doses d’un vaccin anti-Covid-19 durant l’actuelle saison estivale.

“Je ne vais pas affirmer que cet été, en matière de voyages, sera comme n’importe quel autre été”, a relevé M. Johnson en marge de sa visite à Aldershot, au sud-ouest de l’Angleterre, notant qu’il y a “une réelle opportunité pour une reprise des voyages grâce à la double vaccination”.

Le dirigeant conservateur a par ailleurs rappelé que trois adultes sur cinq sont déjà entièrement vaccinés contre la maladie de Covid-19 au Royaume Uni, soit 60% de la population, tandis que 83% des adultes en ont reçu une première dose.

Après une baisse des hospitalisations et des contaminations par le Covid-19, le Royaume Uni a autorisé la reprise des voyages internationaux depuis l’Angleterre à partir du 17 mai, tout en classant les destinations internationales dans des listes (verte, orange et verte), en fonction de leur situation épidémiologique et des progrès réalisés dans leurs campagnes de vaccination.

Ainsi, les arrivées des pays classés dans la liste verte sont exemptées de la quarantaine. Il s’agit d’une douzaine d’États, dont Israël, la Nouvelle Zélande, l’Islande, Singapour, Brunei, les îles Féroé, les îles Falkland et Gibraltar. Des tests seront malgré tout obligatoires avant et après l’arrivée de ces pays.

Les voyageurs entrant des pays de la liste orange, qui englobe la majorité des pays du monde, dont une bonne partie de destinations prisées d’Europe comme la Grèce, la France et l’Espagne, sont quant à eux soumis à une quarantaine obligatoire à leur entrée au Royaume Uni et subiront des tests avant et après leur voyage.

La liste rouge inclut quant à elle tous les pays auxquels les voyages sont strictement interdits comme ceux de l’Amérique Latine, les Emirats arabes Unis, la Turquie, les Maldives et le Népal. L’entrée de ces pays en Angleterre est seulement autorisée aux Britanniques et aux résidents au Royaume Uni, mais ils sont obligés d’acheter un package de quarantaine d’une valeur de 1.750 livres sterling (environ 2.000 euros), qui couvre tous les frais de tests et de séjour à l’hôtel.

En revanche, les plans de vacances des Britanniques en Europe pourraient se heurter à certains obstacles, après que la chancelière allemande Angela Merkel a demandé aux pays membres de l’UE d’imposer une quarantaine obligatoire aux voyageurs britanniques, en raison de craintes liées au variant Delta, devenu dominant en Angleterre.

LR/MAP

Voir aussi

France-Tunisie

Covid-19 | La France va placer la Tunisie sur sa liste rouge

La France va classer la Tunisie sur sa liste rouge “en raison de la dégradation …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.