Rabat-Salé-Kénitra | Une production prévisionnelle record de betterave à sucre en 2020/2021 (DRA)

La Direction régionale de l’agriculture de Rabat-Salé-Kénitra s’attend à une production record de près d’un million de tonnes de betterave à sucre durant la saison agricole actuelle, soit une augmentation de 60% par rapport à la moyenne des dix dernières années.

Ainsi, le rendement moyen attendu sera de 65 tonnes/ha avec des pics de rendement dépassant les 100 tonnes/ha au niveau des parcelles sous irrigation goutte à goutte, a indiqué la direction régionale lors du lancement lundi à Mechra Belksiri de la campagne d’arrachage et d’usinage de la betterave à sucre dans le Gharb, notant que la fin de campagne de récolte et d’usinage est prévue fin juillet.

A cette occasion, le président de la chambre régionale de l’agriculture Driss Radi a déclaré à la chaîne de télévision M24 qu’une production record est attendue dans la région, mettant en avant l’importance de l’industrie sucrière dans le secteur agricole.

La superficie cultivée de la betterave à sucre dans le périmètre du Gharb pour la campagne 2020/2021 est de 15.650 hectares, soit une augmentation de 32% par rapport à la moyenne des dix dernières années, précisant que cette superficie réalisée durant cette campagne, représente 34% de la superficie nationale emblavée en betterave à sucre, a-t-il indiqué lors de cette cérémonie déroulée en présence du gouverneur de la province de Sidi-Kacem, El Habib Nadir.

Pour sa part, le directeur régional de l’agriculture de Rabat-Salé-Kénitra Aziz Bellouti, a relevé que la campagne betteravière s’est déroulée dans de bonnes conditions grâce aux précipitations importantes enregistrées durant cette campagne agricole et l’accompagnement des producteurs.

Les conditions climatiques qui ont régné au cours de cette campagne ont permis la réalisation des travaux d’entretien et du traitement phytosanitaire dans des conditions très favorables, conduisant ainsi à un bon développement végétatif de la plante et un peuplement moyen réussi, a-t-il souligné.

Ces résultats sont aussi le fruit des efforts des producteurs et de tous les acteurs dans le cadre du comité technique régional du sucre (CTRS) présidé par l’office régional de mise en valeur du Gharb (ORMVAG). Des mesures d’encouragement ont été prises par l’Etat dans le cadre du fond de développement agricole portant notamment, sur l’adoption de nouvelles technologies en matière de semences (généralisation du monogerme) et le développement de la mécanisation (généralisation de la mécanisation du semis).

Ainsi, pour garantir la réalisation des résultats escomptés, le CTRS a invité les agriculteurs à poursuivre les programmes d’irrigation et de contrôle phytosanitaire de la culture surtout pour les parcelles dont la récolte est tardive, ainsi que les intervenants dans la filière à respecter les règles d’hygiène et de sécurité sanitaire, et à s’engager dans les mesures de précaution anti Covid-19 prises par les autorités marocaines avec nationalisme et responsabilité.

Enfin, s’agissant de l’évolution de la filière sucrière, elle a réalisé des résultats très appréciables au niveau du périmètre du Gharb dans le cadre du Plan Maroc Vert entre 2008 et 2020.

Actuellement, le périmètre du Gharb consolide ses performances et contribue à hauteur de 30% dans la production nationale en sucre. Ainsi, les superficies ont passé de 21.940 ha en 2008 à 26.330 ha en 2020, soit une augmentation de 20% et les rendements moyens de 40 à 65 T/ha pour la betterave à sucre (soit une augmentation de 63%) et 66 à 80 T/ha pour la canne à sucre.

LR/MAP

Voir aussi

BCP-ANAPEC-CRI,Qimam Intelaka

BCP-ANAPEC-CRI | Lancement de «Qimam Intelaka» au profit des TPE !

Un nouveau programme pour la promotion de l’entrepreneuriat et l’accompagnement des porteurs de projets a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.