OFPPT | 11 nouveaux établissements de formation ouvriront leurs portes en 2022-2023

Formation professionnelle : Octroi de la 3ème tranche des bourses d’études

L’Office de la et de la Promotion du () a annoncé, mercredi, qu’un total de 11 nouveaux établissements de formation ouvriront leurs portes pendant l’année de formation 2022-2023.

« En continuité des chantiers de renforcement de son dispositif de formation, 11 nouveaux établissements ouvriront leurs portes pendant l’année de formation 2022-2023, dont 4 mis en place dans le cadre des conventions signées devant Sa Majesté le Roi que Dieu l’Assiste, 6 réalisés en partenariat avec la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et 1 autre en collaboration avec la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus », indique l’ dans un communiqué publié à l’occasion du démarrage de la rentrée de formation 2022-2023.

Cette rentrée est marquée par une augmentation de la capacité d’accueil globale de l’ à 408.000 places pédagogiques contre 400.000 places une année auparavant, tous niveaux et types de formations confondus, précise la même source.

L’Office fait également savoir que le projet de mise à niveau intégrée et d’excellence opérationnelle avance également à pas sûrs. En effet, un premier lot de 72 établissements existants bénéficiera d’une mise en conformité et d’un accompagnement vers l’excellence, selon des standards de qualité prédéfinis, pour faire émerger une nouvelle génération d’établissements 4.0, à travers une mise à niveau intégrée du dispositif de formation.

L’objectif étant d’assurer un alignement aux meilleures pratiques dans le domaine de la et de mettre en place le cadre et les processus nécessaires à une gestion de la performance basée sur les résultats, assurant la viabilité du standard qualité.

En matière de carte de formation 2022-2023, 72% des filières relevant de la nouvelle offre, correspondent à des filières nouvellement créées ou restructurées et concernent plus de 142.700 stagiaires, soit 43% de l’ensemble des bénéficiaires.

L’OFPPT a mis en place, à ce jour, 154 nouvelles filières dont 79 relevant de la formation diplômante et 75 de la formation qualifiante, en plus de la restructuration de 142 filières (108 diplômantes et 34 qualifiantes), touchant particulièrement aux secteurs Gestion & Commerce, Digital & intelligence Artificielle, Tourisme Hôtellerie & Restauration, Textile Habillement & Cuir, Agroalimentaire, Aéronautique, Plasturgie, Métiers de l’Automobile, ou encore la Logistique & Transport.

Chômage : Des chiffres alarmants

A noter que les stagiaires en 2ème année bénéficieront de 47 nouvelles options de formation issues des 16 troncs communs initiés en 2021-2022.

En application des règles du nouveau modèle pédagogique, le déroulement de la formation connaitra une profonde mutation en termes de digitalisation des contenus, des méthodes et des processus, à travers notamment des kits pédagogiques, constitués pour chaque module d’un manuel de cours, un manuel du formateur et un guide des travaux pratiques.

En vue de permettre aux lauréats des différents niveaux d’accéder à des niveaux de formation supérieurs, l’OFPPT a renforcé son système de passerelles comptant un total de 613 passerelles, réparties en les quatre niveaux de formation, spécialisation, qualification, et spécialisé. A partir de cette rentrée, les lauréats des promotions antérieures pourront également bénéficier du système des passerelles, conformément aux conditions d’admission requises.

Le renforcement de l’esprit entrepreneurial des stagiaires figure également parmi les priorités de l’OFPPT. La rentrée connaîtra ainsi l’implémentation du programme d’innovation entrepreneuriale dans 3 nouvelles régions à savoir Béni Mellal-Khénifra, Rabat-Salé-Kénitra et -Tétouan-Al Hoceima, en plus des 3 régions pilotes Souss-Massa, l’Oriental, Laâyoune-Sakia El Hamra, et la Province de Benguérir.

Pour rappel, ce programme, élaboré conjointement avec l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), vise à renforcer l’esprit d’entrepreneuriat chez les jeunes, révéler leur potentiel et les aider à s’approprier les outils d’entrepreneur.

Implémenté dans 2 centres pilotes depuis la rentrée 2021-2022, le programme Vet by EHL portant sur une formation d’excellence développée par l’Ecole Hôtelière de Lausanne, suivant le référentiel de compétences professionnelles Suisse dans l’art culinaire, Services food & beverage, Hébergement et Administration hôtelière, sera poursuivi cette année en assurant la formation des niveaux « intermédiaire » et « Spécialiste » avec la perspective de son extension à d’autres Régions.

OFPPT : Avec Masen et SENER pour Noor II et III

A noter que 133 lauréats représentant la 1ère promotion du programme Vet by EHL ont déjà obtenu leurs certificats « Fondation », avec un taux de réussite de 100%.

L’année de formation 2022-2023 connaitra le lancement de la formation dans 3 Cités des Métiers et des Compétences, des établissements nouvelle génération portés par l’OFPPT, et rentrant dans le cadre du projet 2 de la nouvelle feuille de route pour le développement de la formation professionnelle, présentée devant Sa Majesté le Roi, le 4 avril 2019.

A noter que le coup d’envoi officiel de la rentrée de la formation 2022/2023 s’est déroulée en présence notamment du ministre de l’inclusion économique, de la petite entreprise, de l’ et des compétences, Younes Sekkouri, de la Directrice Générale de l’OFPPT, Loubna Tricha, en plus des acteurs régionaux, des représentants des autorités locales et d’institutions opérant dans le domaine des énergies renouvelables.

Il s’est déroulé au nouveau Centre de formation dans les métiers de la maintenance et des énergies renouvelables à Rabat, réalisé dans le cadre d’un partenariat reliant l’OFPPT et la Fondation Mohammed V pour la Solidarité.

Avec une capacité d’accueil globale de 528 places pédagogiques, ce Centre dispensera la formation dans les métiers du Génie électrique (Electromécanique des Systèmes Automatisées, Solaire et Eolien), du Génie énergétique (Thermique Industriel), la maintenance industrielle, l’installation des systèmes photovoltaïques, …

D’une superficie totale de 1.882 m², le coût de réalisation s’élève à 20 millions de dirhams (MDH), dont 9 MDH pour la construction et 11 MDH pour l’équipement.

LR/MAP

Voir aussi

CCME,MRE,Conseil de la communauté marocaine à l’étranger,diaspora marocaine

Le CCME publie une étude sur les politiques publiques dédiées aux MRE

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) vient de publier une étude intitulée …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...