Nouveau gouvernement | RNI-PAM-PI, un trio qui a tout pour relever le défi !

RNI-PAM-PI,Nouveau gouvernement

Depuis sa nomination par SM le Roi Mohammed VI, le 10 septembre 2021, le Chef du gouvernement désigné a adopté une nouvelle stratégie de communication, basée sur la proximité et la transparence. A la clôture du premier round des tractations pour la formation de la nouvelle majorité, le 15 septembre 2021, Aziz Akhannouch avait promis de tenir informée l’opinion publique, à travers les médias, de toute évolution des consultations qu’il mène avec les principaux partis politiques.  

Il l’a promis, il l’a fait !

 Une semaine après plus tard (22 septembre 2021), le Chef du gouvernement désigné et Président du Rassemblement National des Indépendants (RNI), donne une conférence de presse au siège du parti de la Colombe, à Rabat. Ce point de presse, tenu en présence de Abdellatif Ouahbi et Nizar Baraka, respectivement Secrétaires généraux du PAM et du Parti de l’Istiqlal (Arrivés 2ème et 3ème aux élections législatives, régionales et communales du 8 septembre 2021),  a été couronné par une annonce que tout le monde attendait.

En effet, Akhannouch a dévoilé les noms des formations politiques qui formeront la prochaine majorité. Il s’agit, outre le RNI vainqueur des législatives (102 sièges), du Parti Authenticité et Modernité qui a remporté 86 sièges à la Chambre des représentants et le Parti de l’Istiqlal qui en a obtenu 81.

C’est la première fois au Maroc, qu’un gouvernement est formé de trois partis seulement. Les observateurs y voient un bon signe qui augure, selon eux, d’une future majorité plus soudée, mais aussi et surtout, plus cohérente que les deux précédentes dirigées par le PJD.

L’expérience a montré qu’un gouvernement élargi n’est pas toujours une bonne idée, dans la mesure où cela donne lieu très souvent, à des désaccords entre les composantes de l’Exécutif. Ces divergences peuvent parfois donner lieu à de véritables blocages dans l’action gouvernementale.

Cette fois-ci, tout a été mis en œuvre dans un seul et unique objectif, celui de former une équipe gouvernementale capable de concrétiser les attentes des citoyens et mettre en œuvre les grands chantiers structurants lancés par SM le Roi Mohammed VI, notamment le nouveau modèle de développement 2021-2035.

Les patrons des trois partis politiques qui composeront la majorité à venir (RNI, PAM, Istiqlal), semblent avoir compris la nécessité d’une action concertée, afin de mener  à bien et permettre à cette nouvelle expérience de réussir. En tout cas, Aziz Akhannouch, Abdellatif Ouahbi ou Nizar Baraka, ont exprimé leur conception du rôle du nouveau gouvernement et les objectifs qu’il doit accomplir.  

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Casablanca-Settat,campagne électorale

Casablanca | Frénésie de travaux à la veille des élections

A quelques semaines des élections, les commentaires sur les travaux qui se multiplient actuellement dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.