Aziz Akhannouch | «Voici la logique qui a guidé le choix des partis de la majorité…»

Aziz Akhannouch,RNI

En présence des Secrétaires généraux du PAM et du Parti de l’Istiqlal, le Chef du gouvernement désigné et Président du Rassemblement National des Indépendants (RNI), a affirmé que les tractations pour la formation de la majorité se sont déroulées dans une atmosphère empreinte de sérieux et de respect mutuel.

S’exprimant mercredi 22 septembre 2021, depuis le siège du RNI à Rabat, Aziz Akhannouch a commencé par rappeler que ces consultations ont démarré deux jours après sa nomination par SM le Roi Mohammed VI.

Ils sont tous venus sauf…

Le Chef du gouvernement désigné a ensuite souligné que la plupart des partis politiques ont répondu présents à ses réunions de concertation, tandis que d’autres (en référence au PJD et au PSU) ont décliné l’invitation pour des raisons qui leur sont propres. Mais globalement, selon Akhannouch, les tractations se sont déroulées dans une ambiance marquée par la responsabilité et le respect mutuel avec toutes les parties prenantes selon une méthodologie respectueuse des exigences de la Constitution et des constantes de la nation. Et de préciser que les trois partis (RNI-PAM-Istiqlal) ont veillé à former une majorité gouvernementale homogène.

Au service du citoyen

Aziz Akhannouch a ensuite expliqué que le principe de l’équilibre entre majorité et opposition, exige de garantir l’efficacité du gouvernement d’une part, mais aussi de faire en sorte que l’opposition puisse remplir pleinement sa mission qui consiste à contrôler l’action du gouvernement. Il a ainsi indiqué que la logique qui a guidé le choix des partis de la majorité, s’est basée principalement sur le respect de la volonté des électeurs telle qu’exprimée dans les urnes, le 8 septembre 2021 et des multiples dénominateurs communs entre les composantes de la majorité, notamment la convergence de leurs programmes électoraux respectifs.  Pour le Chef du gouvernement désigné et Président du RNI, ces programmes serviront de plateforme pour l’élaboration d’une feuille de route gouvernementale claire et réalisable, dans le cadre des grandes orientations et recommandations contenues dans le rapport final sur le nouveau modèle de développement, présenté au Souverain, en mai 2021.

Pour conclure, Aziz Akhannouch a  assuré que les discussions entre les partis de la majorité, se poursuivront pour établir la proposition de structure gouvernementale et de composition ministérielle, avant de la soumettre à la Haute appréciation de SM le Roi Mohammed VI, en vue de nommer les membres du nouveau gouvernement, ajoutant qu’il s’agira de proposer des noms notoirement connus pour leur compétence, crédibilité et probité.

Le Chef du gouvernement désigné s’est dit fier de la confiance Royale placée en sa personne. Il a, enfin, dit respecter les décisions des partis qui ont décidé de se ranger du côté de l’opposition, faisant part de la disposition de la majorité gouvernementale à œuvrer à l’unisson pour le bien de la patrie.

HZ

Voir aussi

Casablanca-Settat,campagne électorale

Casablanca | Frénésie de travaux à la veille des élections

A quelques semaines des élections, les commentaires sur les travaux qui se multiplient actuellement dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.