Niger | Dégradation de la situation

Depuis le début de l’année 2021, le Niger connaît une dégradation importante de sa sécurité. Ce pays enclavé du Sahel qui partage sa frontière avec le Mali est depuis 2015 en proie à des attaques djihadistes, notamment à l’ouest.

L’armée nigérienne semble incapable de défendre les civils. Les dernières agressions sont les plus meurtrières du genre.  En moins d’une semaine, deux attaques importantes ont frappé l’ouest du Niger, faisant plus de 200 morts dont une vingtaine d’enfants et de nombreux blessés parmi la population civile.

Des hommes armés à moto ont attaqué des villages et des campements nomades en tirant “sur tout ce qui bouge”, selon un élu local de la région cité par l’AFP. Les multiples attaques ont eu lieu près de Tillabéri, dans la zone dite des Trois frontières (Niger, Mali, Burkina Faso).

Depuis le début de l’année, au moins 300 personnes ont été tuées dans cette région, où sévissent de nombreux groupes armés. Il s’agit de “bandits”, selon les autorités nigériennes, affiliés aux organisations islamistes Etat islamique et Al-Qaïda. Dans cette région du Sahel, leurs appellations ont changé.

On parle de l’organisation Etat islamique au grand Sahara (EIGS) et d’Al-Qaïda au groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM, ou Jnim en arabe). Les deux nébuleuses terroristes rivales sont bien implantées dans le Sahel et recrutent localement. Ces mouvements armés qui se financent grâce à de multiples trafics se sont disséminés dans l’immense Sahel (une zone aussi vaste que l’Europe), en s’implantant localement avec un effet dévastateur. Pas un jour ne passe sans une attaque contre des cibles militaires et civiles au Mali, au Niger et au Burkina Faso. L’année 2020 a été la plus meurtrière au Sahel, selon l’ONG Acled, spécialisée dans la collecte des données.

P. Zehr

Voir aussi

Portugal Espagne

Le Portugal enregistre le nombre le plus élevé de contaminations depuis février

Secoué depuis plusieurs semaines par une avancée inquiétante de coronavirus due au variant Delta, le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.