New York | Réunion de travail de M. Hilale avec la ministre de l’Emploi de la République du Malawi

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a reçu, jeudi au siège de la représentation du Royaume à New York, la ministre de l’Emploi de la République du Malawi, Vera Kamtukule, accompagnée d’une délégation de hauts responsables.

Mme Kamtukule a sollicité une rencontre avec l’ambassadeur du Maroc en sa qualité de co-président du Groupe d’amis du travail décent aux Nations Unies, avec l’objectif de discuter l’ambition de la République du Malawi de devenir un pays pilote de l’Accélérateur mondial pour l’emploi et la protection sociale et des transitions justes lancé par le Secrétaire général des Nations Unies en septembre 2021, conjointement avec le Bureau international du Travail (BIT).

L’accélérateur vise à aider les pays en développement à faire face aux crises multiples, accélérer la reprise économique tout en investissant dans le développement social et la transition écologique, et se préparer aux défis actuels et futurs. En outre, l’Accélérateur mondial vise à appuyer la création de 400 millions d’emplois décents, l’extension de la protection sociale aux 4 milliards de personnes qui en sont aujourd’hui exclues, et à faciliter des transitions “justes” pour tous.

L’ONU conforte la vision de SM le Roi en faveur de la conservation et la valorisation d’un patrimoine universel (Arganier)

A cet effet, M. Hilale a mis en avant les différents objectifs de l’accélérateur, sa stratégie de mise en œuvre et les opportunités dont le Malawi pourrait bénéficier comme pays-pilote, notamment une assistance technique ciblée et adaptée aux besoins du Malawi et aux stratégies nationales de ce pays visant la création de l’emploi et ce, en partenariat avec le système des Nations Unies, les pays partenaires et le secteur privé.

Il a également souligné qu’en plaçant l’objectif d’un emploi décent et de la protection sociale universelle au cœur des politiques de relance et de transition, l’Accélérateur mondial est une initiative innovante, dont plusieurs pays africains devraient bénéficier, afin d’instaurer une nouvelle ère de prospérité partagée, de paix durable et de justice sociale.

A cet égard, l’ambassadeur a assuré la ministre malawienne du plein soutien du Maroc, dans le cadre du travail du Groupe d’amis du travail décent aux Nations Unies ainsi que dans le cadre de coopération Sud-Sud agissante et solidaire mise en avant par le Royaume, conformément aux Hautes orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à travers le partage de l’expérience du Royaume dans les domaines de la création d’emploi, la formation, le renforcement des nouveaux talents (Skills building) et l’élargissement de la protection sociale.

Sahara marocain : 2ème journée de la seconde table ronde de Genève

Pour sa part, Mme Kamtukule a fait part de sa gratitude au Maroc et s’est félicitée de la coopération fraternelle et fructueuse entre la République du Malawi et le Royaume. Elle a exprimé le souhait de bénéficier de l’expérience marocaine exemplaire en matière de formation et de renforcement des capacités dans des secteurs clé comme l’éducation, le tourisme et le secteur minier, ainsi que l’ambition de développer des programmes conjoints de formation au profit des experts malawiens. Elle s’est aussi réjouie de cette nouvelle opportunité de coopération en matière de création d’emploi et de protection sociale.

LR/MAP

Voir aussi

Covid-19,Chine

Covid-19 | La Chine lève les restrictions sur les arrivées de l’étranger

La Chine procèdera à l’annulation des tests d’acide nucléique pour les arrivées internationales à partir …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...