Nairobi | Le Maroc préside la 6e assemblée de l’ONU pour l’environnement

Les travaux de la 6ème Assemblée des Nations Unies pour l’Environnement (ANUE-6) se sont ouverts, lundi à Nairobi, sous la présidence du Royaume du Maroc.

Présidée par la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, cette session, qui se poursuit jusqu’au 1er mars au siège du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), se penchera sur l’examen et l’adoption de plusieurs résolutions et décisions portant sur le rôle du multilatéralisme et l’importance des actions durables, inclusives et efficaces.

Tenue sous le thème “Actions multilatérales efficaces, inclusives et durables pour faire face au changement climatique, à la perte de biodiversité et à la pollution,” cette 6ème assemblée sera aussi l’occasion d’examiner et adopter plusieurs résolutions portant sur les thèmes de la protection de la biodiversité, la lutte contre le changement climatique, l’économie circulaire et la lutte contre la pollution.

Dans son allocution d’ouverture, Mme Benali a insisté sur la nécessité de faire avancer l’agenda environnemental mondial et capitaliser sur les engagements pris dans ce sens, appelant à l’accélération de l’action multilatérale pour renforcer le fondement environnemental du développement durable.

“Alors que nous nous réunissons ici en 2024, nous devons faire preuve d’autocritique et œuvrer en faveur d’un multilatéralisme inclusif, en réseau et efficace, capable de faire une différence tangible dans la vie des gens,” a martelé la ministre.

Des députés français saluent le leadership géopolitique du Maroc dans la région MENA et en Afrique subsaharienne

Le temps presse pour s’attaquer non seulement aux trois crises environnementales planétaires que sont le changement climatique, la perte de nature et de biodiversité, ainsi que la pollution et les déchets, mais aussi à l’ensemble des défis environnementaux mondiaux, notamment la désertification et la sécheresse, a-t-elle mis en garde.

“Au cours de cette Assemblée, nous nous efforcerons de mener une action unie, inclusive et multilatérale qui aborde chaque élément des trois crises environnementales planétaires comme un seul défi indivisible,” a indiqué la présidente de l’UNEA-6, insistant sur l’importance de l’engagement de la société civile, du secteur privé, des jeunes et des autres parties prenantes clés, afin de garantir une approche globale et participative, impliquant l’ensemble des acteurs.

La 6ème assemblée de l’ONU-Environnement sera marquée notamment par l’organisation d’un Segment de Haut niveau qui sera entériné par l’adoption d’une Déclaration Ministérielle réaffirmant l’engagement mondial commun à bâtir un monde résilient et inclusif et à renforcer le multilatéralisme en faveur de la protection de l’environnement et du développement durable.

Plusieurs autres événements de haut niveau seront organisés en marge de l’ANUE-6, dont notamment trois Dialogues de Leadership portant sur la science, les données et la numérisation, le système financier mondial et le multilatéralisme environnemental.

Le Maroc élu vice-président du Conseil exécutif de l’ALECSO

En outre, cette session verra le lancement officiel de l’initiative “Al-Mizan: un Pacte pour la Terre” inspirée des principes islamiques de durabilité et de responsabilité écologique.

Les travaux de l’Assemblée seront également marqués par la tenue de la Session ministérielle de la 4ème session du Comité intergouvernemental de négociations sur la pollution plastiques (INC4), ainsi que l’organisation pour la première fois de l’histoire de l’Assemblée d’une journée dédiée au renforcement des synergies entre les accords environnementaux multilatéraux visant ainsi à améliorer la gouvernance environnementale mondiale.

L’ANUE est un organe décisionnel universel sur l’environnement qui rassemble notamment 193 États membres des Nations Unies, les entités du système des Nations Unies, des organisations intergouvernementales et non gouvernementales, pour débattre des politiques visant à établir l’ordre du jour mondial de l’environnement, adopter des décisions stratégiques et fournir des orientations politiques et à examiner le programme de travail et le budget du PNUE.

L’Assemblée des Nations Unies pour l’Environnement se réunit tous les deux ans et élit au cours de chaque session un bureau de 10 membres (1 président, 8 vices président et un rapporteur) en respectant le principe de la distribution régionale équitable.

Le Maroc a été élu Président de cette Assemblée lors de l’ANUE-5.2, tenue en mars 2022 pour un mandat de deux ans.

LR/MAP

,

Voir aussi

france,franck riester,Maroc,stéphane séjourné

Paris et Rabat unis par un partenariat unique fondé sur un lien exceptionnel (Quai d’Orsay)

Le Maroc et la France sont unis par un “partenariat unique” fondé sur un “lien …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...