Maroc-Russie | Le cadre juridique et les nouvelles perspectives de coopération, au centre des discussions en préparation à la Commission mixte

Maroc Russie Cadre Juridique

Le cadre juridique et les secteurs dans lesquels le Maroc et la Russie peuvent collaborer ont été au centre des discussions de la réunion préparatoire de la 8ème session de leur Commission mixte pour la coopération économique, scientifique et technique, tenue mercredi par visioconférence.

« L’objectif aujourd’hui est d’œuvrer à compléter le cadre juridique et à explorer les secteurs dans lesquels le Maroc et la Russie peuvent collaborer », a indiqué le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, dans une déclaration à la presse à l’issue d’une rencontre à distance avec le ministre russe de l’Agriculture, Dmitry Patrushev, en leur qualité de co-présidents de la Commission mixte.

Evoquant les visites royales effectuées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en 2002 et 2016 à Moscou, M. Bourita a noté que la relation entre les deux pays a « beaucoup évolué », faisant savoir que le Maroc est aujourd’hui le deuxième partenaire économique arabe de la Russie et son troisième partenaire économique à l’échelle africaine.

« Au niveau des secteurs traditionnels, nous avons encore à faire en matière d’agriculture afin d’exporter plus, notamment à travers le corridor vert qui existe et qui facilite l’accès des produits agricoles marocains au marché russe », a précisé, dans ce sens, le ministre.

« Il existe également une volonté de développer l’investissement russe au Maroc, qui demeure faible », a-t-il ajouté, relevant qu’il s’agit « aussi de développer les domaines de la recherche scientifique et de la formation, parmi tant d’autres ».

« Aussi, la Russie a commencé à travailler sur le continent africain où le Maroc bénéficie d’une présence historique », a relevé M. Bourita à l’occasion de cet échange qui vient en préparation de la Commission maroco-mixte, reportée compte tenu de la conjoncture actuelle marquée par la propagation de la Covid-19.

« Il est donc question de savoir comment nous pouvons contribuer, en tant que partenaires économiques, au développement du continent africain », a expliqué le ministre à ce propos.

Lire aussi
Inauguration à Rabat de l’ambassade de la République de Zambie au Maroc

Ce sont là les sujets auxquels vont s’atteler les cinq groupes de travail présents mercredi à cette rencontre et ce, jusqu’à la tenue de la Commission mixte qui pourrait avoir lieu en milieu de l’année prochaine, selon le ministre.

Il a aussi été convenu, par les deux parties, que l’organisation en plein format de cette Commission se fera en parallèle à un Forum d’investissement, qui aura pour but de renforcer l’investissement russe au Maroc.

« Il s’agira également d’une occasion pour signer les accords prêts et éliminer tous les facteurs qui ralentissent le développement du commerce entre les deux pays », a conclu M. Bourita.

Par ailleurs, cette rencontre, qui constitue une opportunité pour discuter de l’état d’avancement du partenariat stratégique entre les deux pays et de ses horizons, intervient aussi dans le cadre de la diversification des partenariats à laquelle a appelé le Souverain et dans le cadre de l’ambition Royale vis-à-vis du partenariat stratégique maroco-russe.

Cette réunion préparatoire s’est déroulée en présence des chefs de file des cinq groupes de travail constitués dans le cadre du partenariat entre les deux parties. Il s’agit du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts pour le Groupe de travail sur l’Agriculture, du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Economie verte et numérique pour le groupe de travail sur l’Industrie, du ministère de l’Energie, des Mines et de l’Environnement pour le groupe de travail sur l’Energie, du ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau pour le groupe de travail sur le Transport et de la Direction générale des Douanes et Impôts indirects pour le Comité de Coopération douanière.

LR/MAP

Voir aussi

PLF-2022,pouvoir d'achat maroc

La préservation du pouvoir d’achat au centre des orientations du PLF-2022

Le gouvernement a placé les secteurs sociaux et la préservation du pouvoir d’achat des citoyens …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon