Maroc-FAO : 37 millions de dollars pour un nouveau partenariat

Maroc-FAO : 37 millions de dollars pour un nouveau partenariat

C’est un nouveau partenariat pour le développement du Maroc.

L’inclusion des groupes marginalisés de la population, notamment des femmes et des jeunes, la réduction des pertes et du gaspillage alimentaires, ainsi que le renforcement des chaînes de valeur, avec une attention particulière aux petits agriculteurs, la lutte contre les maladies ravageurs des plante, etc. Telles seront les principales thématiques pour lesquelles la FAO devra déployer, prochainement, son expertise, dans le cadre de ce nouveau partenariat, a indiqué le représentant de la FAO au Maroc, Michel Georges Hage.

Trois nouveaux accords de partenariat dans le secteur agricole ont été paraphés par l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le gouvernement marocain, en marge de la 12ème édition du SIAM 2017. Ces accords de partenariat qui portent sur plusieurs domaines, notamment celui de développement rural, agricole et alimentaire, définissent les priorités de coopération entre le gouvernement marocain et la FAO. «L’objectif est de mettre en œuvre les 17 engagements pris pour le développement durable et de répondre aux nouvelles priorités dans le domaine du changement climatique que le gouvernement du Maroc a identifiées à l’occasion de la COP 22», a souligné le représentant de la FAO, lors d’une rencontre à Meknès.

Ainsi, après la mise en œuvre d’un premier Cadre de Programmation Pays (CPP), qui a couvert la période 2012-2016, ce deuxième CPP voit le jour. Il nécessitera un montant d’investissement de 37 millions de dollars et s’étalera de 2017 à 2020. Selon le représentant de l’Organisation, les projets inscrits dans le premier CPP auraient permis d’atteindre des résultats très satisfaisants dans les domaines liés à l’agriculture familiale, les eaux et forêts, l’économie sociale, l’irrigation, la réduction des pertes et du gaspillage alimentaires, l’économie sociale et solidaire, l’eau potable, l’assainissement au milieu rural et l’impact des changements climatiques sur l’agriculture. Par ailleurs, dans le cadre de la coopération Sud-Sud, deux accords ont été signés entre le Maroc et la FAO, profitant au Swaziland et au Mali. Une délégation d’experts marocains se déplacera début mai, pour entamer l’articulation d’un 4ème projet de coopération Sud-Sud avec la Guinée Bissao.

Naïma Cherii

Voir aussi

smart factory

Smart Factory | Nouveau partenariat dans le domaine de l’industrie 4.0

Un mémorandum d’entente (MoU) visant la promotion de l’usage des technologies de l’industrie 4.0 a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.