Flash Infos

L’UE publie ses recommandations pour la relance du secteur touristique

L’UE publie ses recommandations pour la relance du secteur touristique

La Commission européenne a présenté mercredi une série d’orientations et de recommandations visant à aider les États membres de l’UE à lever progressivement les restrictions en matière de voyages et à permettre aux entreprises du secteur touristique de rouvrir, après des mois de confinement, tout en respectant les précautions sanitaires nécessaires.

Les recommandations de l’exécutif européen incluent une stratégie globale en vue d’une reprise du secteur touristique en 2020 et au-delà; une approche commune pour le rétablissement de la liberté de circulation et la levée des restrictions aux frontières intérieures de l’UE, par étapes et de manière coordonnée, ainsi qu’un cadre pour soutenir le rétablissement progressif des transports tout en assurant la sécurité des passagers et du personnel.

La Commission recommande également de faire des bons à valoir sur les voyages une alternative intéressante aux remboursements en espèces pour les consommateurs et d’élaborer des protocoles sanitaires pour les établissements d’hébergement tels que les hôtels.

L’exécutif européen affirme qu’il cherche à donner aux citoyens la capacité, la confiance et la sécurité nécessaires pour se déplacer à nouveau, relevant l’importance de prendre en compte les critères épidémiologiques en privilégiant notamment “les zones dans lesquelles la situation s’améliore, sur la base des orientations et de la carte régionale élaborées par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies”.

Par ailleurs, la Commission souligne qu’elle entend aider le secteur du tourisme européen en garantissant des liquidités pour les entreprises touristiques, en particulier les PME à travers notamment l’assouplissement des règles en matière d’aides d’État, ainsi que la mise à disposition de liquidités immédiates aux entreprises touchées par la crise.

Il s’agit également de sauver des emplois grâce aux 100 milliards d’euros d’aide financière provenant du programme SURE qui viser à aider les États membres à couvrir les coûts des régimes nationaux de chômage partiel et des mesures similaires permettant aux entreprises de préserver des emplois, relève l’exécutif européen, ajoutant qu’il œuvrera à mettre en relation les citoyens et l’offre touristique locale et à promouvoir les attractions locales et l’Europe en tant que “destination touristique sûre”.

D’après la Commission européenne, l’écosystème touristique de l’UE comprend les voyages, les transports, l’hébergement, l’alimentation, les loisirs ou la culture qui contribuent à près de 10 % du PIB de l’Union et constituent une source essentielle d’emplois et de revenus dans de nombreuses régions européennes.

Quelque 267 millions d’Européens (soit 62 % de la population) effectuent au moins un voyage de loisirs par an et 78 % des Européens passent leurs vacances dans leur pays d’origine ou dans un autre pays de l’UE, selon la même source.

Avec MAP

Voir aussi

hausse inquiétante du nombre de clandestins algériens arrivés sur les côtes espagnoles

Madrid | Hausse inquiétante du nombre de clandestins algériens arrivés sur les côtes espagnoles

La ministre espagnole des Affaires étrangères, de l’UE et de la Coopération, Arancha Gonzalez Laya, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.