L’expérience marocaine dans le secteur minier mise en avant au “Forum des minéraux du futur” à Riyad

L’expérience du Maroc dans le secteur minier a été mise en avant par la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, à l’occasion de la troisième édition du “Forum des minéraux du futur”, tenue du 9 au 11 janvier à Riyad, en Arabie Saoudite.

Lors de la table ronde ministérielle organisée dans le cadre de ce Forum, Mme Benali a mis l’accent sur les contraintes et les défis mondiaux auxquels le secteur est confronté, notamment ceux liés aux mécanismes de financement et aux investissements massifs nécessaires pour l’exploration, la production, la génération de revenus à partir des ressources, ainsi que pour le recyclage, qui sont nécessaires pour améliorer les performances du secteur et atteindre les objectifs du développement durable, indique un communiqué du ministère de la Transition énergétique et du Développement durable.

Parallèlement à ce Forum, la ministre a pris part aux travaux de la neuvième réunion consultative des ministres arabes en charge des ressources minières, note le communiqué.

Cette réunion a été l’occasion de souligner le rôle crucial de l’industrie minière dans le développement économique et social des pays arabes et d’échanger sur des questions d’intérêt commun pour renforcer la consultation visant à promouvoir un développement durable du secteur minier dans les pays arabes, note la même source, ajoutant que cette réunion a également permis de discuter du lancement officiel de la plateforme arabe des métaux du futur, élaborée par l’Organisation arabe pour le développement industriel, la normalisation et l’exploitation minière.

Sommet de la Ligue arabe : Réunion préparatoire du Conseil économique et social

La ministre a souligné, lors de cette réunion, la nécessité de disposer d’une plateforme arabe incluant les données minérales de tous les pays arabes afin de suivre l’industrie minière, évoquant l’importance d’inclure les données relatives à la réhabilitation des anciennes mines et carrières sur cette plateforme, en raison de leur importance dans la réalisation des objectifs du développement durable du secteur.

Mme Benali a également mis l’accent sur l’importance du secteur informel, de l’exploitation minière artisanale et traditionnelle, citant l’expérience marocaine comme un exemple réussi, notamment à travers le modèle des coopératives.

En marge de de ce Forum, un Mémorandum d’Entente (MoU) a été signé entre le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable du Maroc et le ministère de l’Industrie et des Ressources minières du Royaume d’Arabie Saoudite, visant à renforcer la coopération bilatérale dans le domaine minier, notamment à travers la promotion de l’investissement et le développement de projets d’intérêt commun, rappelle la même source.

La ministre a également tenu une réunion avec le Secrétaire Adjoint au Département d’État américain, chargé des ressources énergétiques, Jeffrey Byatt, autour de plusieurs sujets liés à la transition énergétique, aux minéraux stratégiques et aux opportunités pour renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays.

Coupe Mohammed VI : Le tirage au sort des quarts de finale, mercredi prochain à Riyad

Le Forum des minéraux du futur, marqué par la participation de Son Altesse le Prince Abdelaziz ben Salman ben Abdelaziz Al Saoud, Ministre de l’Énergie, et de M. Bandar Ben Ibrahim AlKhorayef, ministre de l’Industrie et des Ressources minérales de l’Arabie saoudite, en plus de la présence de plusieurs acteurs du secteur, représente une plateforme internationale réunissant des décideurs, des représentants d’organisations internationales, des entreprises mondiales et des investisseurs étrangers pour discuter de l’avenir des minéraux et de l’investissement dans l’industrie minière.

Sa troisième édition visait à explorer les moyens de développer la coopération dans le domaine des minéraux dans la région émergente s’étendant de l’Afrique à l’Asie Centrale, en attirant des investissements directs dans toute la chaîne de valeur minérale.

Cette troisième édition a également appelé les pays producteurs de minéraux du monde entier, ainsi que les clients et les fournisseurs de technologies, à participer au dialogue et à établir des partenariats solides pour mettre en évidence l’importance des minéraux et leur rôle futur dans le développement des sociétés, soulignant particulièrement le thème des minéraux stratégiques et critiques a en raison de leur rôle dans la transition énergétique et la réalisation des objectifs de développement durable.

LR/MAP

,

Voir aussi

République du Cabo-Verde,intégrité territoriale,Maroc,Sahara,Rui Alberto de Figueiredo Soares,Nasser Bourita

La République du Cabo-Verde réitère son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc

Le ministre cabo-verdien des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration régionale, Rui Alberto …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...