Les recettes touristiques en devises ont dépassé les 93,6 MMDH en 2022 (Akhannouch)

Les recettes touristiques en devises ont dépassé les 93,6 milliards de dirhams (MMDH) à fin 2022, soit une progression de 119% par rapport à 2019, et de 170% par rapport à l’année dernière, a indiqué mardi à la Chambre des conseillers, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

En réponse à une question centrale lors de la séance plénière consacrée aux questions orales mensuelles axée sur la “politique nationale du tourisme”, M. Akhannouch a indiqué que l’ensemble des indicateurs du secteur poursuivent leur rythme haussier en ce début d’année avec une croissance de 17% des arrivées touristiques en février 2023 par rapport à la même période en 2019.

Et d’ajouter que les recettes touristiques en devises enregistrées en janvier et février de l’année en cours s’établissent à plus de 16 MMDH, en augmentation de 51% en comparaison avec la même période en 2019, et de plus de 400% par rapport à janvier et février de l’année dernière.

Le gouvernement poursuivra la mise en œuvre des chantiers de réforme visant à moderniser l’administration

Il a également fait savoir que le nombre de nuitées enregistrées dans les établissements d’hébergement touristique classés a doublé par rapport à 2021, pour dépasser les 19 millions, soit une hausse de 192%, relevant que le tourisme interne a représenté 50% des fréquentations des établissement touristiques classés, contre 38% avant la crise.

Grâce aux efforts déployés et à la bonne gestion de la période post-pandémique, outre le grand succès de l’opération de vaccination, le Maroc a connu une très forte reprise après l’ouverture des frontières en mars 2022, a affirmé M. Akhannouch, rappelant qu’entre mars et décembre 2022, le Maroc a reçu 11 millions de touristes, soit une croissance de 292% et 391% respectivement par rapport à 2021 et 2020.

En seulement 10 mois, a-t-il poursuivi, le secteur a récupéré 84% des touristes, comparé à 2019 considérée comme l’année de référence, ce qui représente un taux de récupération supérieur à la moyenne mondiale estimée à 63%.

“Depuis sa nomination par Sa Majesté le Roi et son investiture par le Parlement, le gouvernement attache une importance particulière au secteur, comme l’un des moteurs de l’économie nationale, et s’emploie à mettre en œuvre un plan de relance inédit axé sur le soutien des acteurs, la valorisation du produit marocain et l’amélioration de la formation”, a-t-il dit.

Hôtellerie et tourisme : Le Roi lance un projet «Solidarité»

Le plan d’urgence mis en place par le gouvernement a réussi, car il a permis de soutenir les acteurs du secteur touristique, d’aider les entreprises touristiques à surmonter les répercussions négatives de la crise sanitaire et de préserver les emplois, a conclu le Chef du gouvernement.

LR/MAP

,

Voir aussi

Le Maroc s’oppose à la logique des donneurs de leçons et de ceux qui font du chantage aux pays du Sahel

Le Maroc s’oppose fermement à “la logique des donneurs de leçons et de ceux qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...