Le Maroc jouit d’une attractivité sans précédent pour les capitaux industriels

Maroc,capitaux industriels

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a indiqué, lundi à Rabat, que le Maroc jouit d’une attractivité “sans précédent” pour les capitaux industriels étrangers et nationaux.

En réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur “L’évaluation du Plan d’accélération industrielle” posée par le groupe du Rassemblement national des indépendants, M. Mezzour a souligné que ce Plan a connu d’importants succès, à travers notamment la position du Maroc sur la carte industrielle mondiale, soulignant que grâce à ce Plan ainsi qu’au Plan de relance industrielle, le Royaume s’est démarqué au niveau international.

Dans ce sens, il a fait savoir qu’une stratégie industrielle à long terme est en cours d’élaboration, tenant compte des recommandations du Nouveau modèle de développement.

En réponse à une autre question orale sur la promotion de l’industrie nationale posée par le groupe Authenticité et modernité, le ministre a assuré que l’ensemble des départements ministériels concernés sont mobilisés pour soutenir l’industrie nationale, faisant savoir qu’un nouveau décret relatif aux marchés publics visant à encourager le produit national est en phase d’élaboration.

Ouverture à Fès des travaux du 9ème Forum de l’Alliance des civilisations de l’ONU

Il a, en outre, fait observer que le nombre de projets déposés dans le cadre de la “Banque à projets” s’est élevé à 1.065. Ces projets, d’une enveloppe budgétaire de 42 milliards de dirhams (MMDH), et d’un chiffre d’affaires prévu de plus de 120 MMDH, permettront la création d’environ 250.000 emplois directs et indirects, a-t-il précisé, notant que lesdits projets sont en phase de mise en œuvre à travers les régions du Royaume.

M. Mezzour a, de même, réitéré l’engagement de l’Exécutif pour parvenir à une justice spatiale, mettant l’accent à cet égard sur la nouvelle charte de l’investissement qui prendra en compte le principe de l’équité, à travers la réduction du coût de l’investissement et l’institutionnalisation du soutien qui sera renforcé dans les régions les moins attractives et qui connaissent des taux de chômage élevés.

LR/MAP

,

Voir aussi

Eswatini,Maroc,Pholile Shakantu,Ryad Mezzour

Ryad Mezzour s’entretient avec la ministre des Affaires étrangères de l’Eswatini

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, s’est entretenu, mardi à Rabat, avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...